Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Top articles

  • Blogue en chantier (2)

    08 avril 2014 ( #Bloguerie )

    J'ai retrouvé dans le nouveau truc le machin le plus important pour un blogueur (même faignant comme moi) : la liste des liens (ou blogroll — comme ils disent) vers d'autres blogues ou sites amis (ou pas) et vivants (ou pas). C'est désormais — mais ça...

  • Globule annoté

    19 novembre 2005 ( #Quantiques du loup )

    La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles ; ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie : Nos globules sont annotés De la gloire de nos gènes. … Il y a des orages solaires Que l’ange empoigne Et des ogres perdus....

  • L'excel gaulois

    02 mai 2014 ( #Histoires d'Histoire )

    « J’ai dressé le fichier Excel des peuples gaulois » C'est ce que j'ai écrit le cinq mars dans mon journal intime. Une phrase que j'ai relue plusieurs fois tout à l'heure, plongé profond dans une sorte de ouate quantique... Se demander si ce brave Vercingétorix...

  • Nuages gracieux

    11 août 2005 ( #Quantiques du loup )

    La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles ; ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie. Remercie les nuages qui déjeunent Et s'envolent au dessert. … Voilà que l’humour lézarde. … Il y a des substances charnelles...

  • L’Europe au bois dormant

    03 octobre 2011 ( #Angoisses )

    E n tant que futur empereur d’Occident, mais surtout en tant que bonhomme vivant et de plus en plus contribuable malgré lui (et qui pue parfois des pieds, je l’avoue), je cherche un site, un blogue, un fort rhum, où l’on cause ; où l’on débat ; où l’on...

  • Iguane ardent

    12 août 2005 ( #Quantiques du loup )

    La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles, ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie : Secoue l’iguane qui se fâche Et se lâche dans l’école. … Il y a des sacrifices réels Que l’éphèbe remise Et des juges...

  • Taxe de gras

    04 octobre 2011 ( #Angoisses )

    N ous apprenons par un billet de ce jour de l’inépuisable, perfide, cruel, génial, hilarant, bref, de l’inénarrable et donc de l’indispensable Hashtable , que notre patate de Terre compterait désormais parmi ses âmes, plus d’obèses (mal bouffant) que...

  • Question du jour n° 387

    16 octobre 2011 ( #Angoisses )

    L a déprime erre ; pet est-ce ? Note (décryptage) : Pour les étrangers qui sont nombreux à me lire et pour les rétifs fondamentalistes aux bons vieux calembours franchouillards, je précise que cette question du jour peut se lire aussi, ainsi : « Las des...

  • Liens dénoués

    26 novembre 2005 ( #Quantiques du loup )

    La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles ; ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie : Coupe ce lien qui s’ennuie Et se noue dans ton âme … Les nuages s’aguerrissent trop tard. … Je vois se pencher l’apprenti...

  • Les traîneuses ou pourquoi les anges ne pètent pas

    16 juin 2006 ( #Le Dico )

    Tout petit, je me souviens de m'être interrogé sur la nature de ces nuages parfaitement rectilignes qui striaient le ciel de temps en temps. Leur trait, parfaitement géométrique, se différenciait nettement des autres nuages dont la forme chaotique ne...

  • Une histoire de bagnole

    25 octobre 2005 ( #Le Dico )

    Une bagnole Nom féminin signifiant « Vieille voiture délabrée ou, par extension, automobile de mauvaise qualité » Ou mot populaire, pour désigner une voiture automobile. Note du loup : Voici encore un mot de mauvaise réputation (et de mauvais genre) qui...

  • La bagnole (suite et fin)

    27 octobre 2005 ( #Le Dico )

    A la suite de ma note du 25 octobre 2005, j’ai reçu tout un tas de synonymes du mot « bagnole ». Je vous les livre en citant mes sources : De la part de la divine et prolixe Epsilon Une trapanelle (J’adore) Une charrette Une carette Une guimbarde Un carrosse...

  • L’étymologie du Loup-garou

    15 novembre 2005 ( #Le Dico )

    Chaque jour, je suis agoni de requête de chez Goggle ou autres ayant pour mot-clé le loup-garou souvent, dans tous ses états. Bon, d’un côté, c’est de ma faute : j’avais pas à choisir un tel « totem », mais je suis étonné à quel point le loup-garou passionne...

  • Question du jour n° 391

    18 novembre 2011 ( #Angoisses )

    F aut-il avoir la tête dans l’ECU pour péter l’euro ? Note : Question tordue posée à des économistes d’expérience, sains, honnêtes, forts, souples, et sûrs d’eux, bref, à des économistes martiens. (Qui hélas, ne connaissent pas assez la langue du Frankistan...

  • Les pissous monotones des violons de l’automne

    06 septembre 2005 ( #Le Dico )

    Aujourd’hui, je vous cause de l’expression commune : Pisser dans un violon (Faire des choses inutiles, qui ne servent ou ne riment à rien) Exemple (avec un aillequeue) : Dire à certains d’arrêter enfin d’être cons, C’est vraiment pisser dans un violon....

  • I fuck the queen (avec sa gracieuse permission)

    17 septembre 2005 ( #Le Dico )

    Tout le monde connaît le mot anglais « fuck » qui foisonne, notamment dans les films anglo-saxons – en version originale, bien sûr » ou les chansons et qui est l’équivalent du mot français « niquer » Sur certains emplois de ce mot, vous pouvez aller consulter...

  • Pour la libération des couilles

    15 octobre 2005 ( #Le Dico )

    Mercredi dernier, en sortant du boulot, je me suis arrêté comme d’habitude dans une boulangerie pour m’acheter mon pain au chocolat quotidien (Ces pains comme les croissants parisiens sont les meilleurs du monde !) Dans la queue devant moi, une honnête...

  • Les mille et une voies du loup 2/2

    17 janvier 2007 ( #Le Dico )

    P our aller dans la cité des hommes, le loup « emprunte » (mais il les rend toujours, hein) mille et une voies de noms différents : Au sortir de ma tanière, par la voie d’une trouée des fourrés, une passe débouche sur un layon qui s’élargit en sente puis...

  • À propos des contes à ressorts

    25 novembre 2011 ( #Contes du Labyrinthe )

    « Par ce temps pourri, il ne faut pas perdre le nord et rester à des résumés clairs et précis. Est-ce que l'on sait si on a ou si on aura encore une rose des vents ? […] Je crois que ce qui importe c'est d'être un joyeux pessimiste. » (Jean Giono) L a...

  • Vingt-quatrième Spectre (Un bourreau)

    03 mai 2008 ( #Runes )

    Pour icelles et iceux qui ne connaissent pas mes contes des spectres, je précise qu'il s'agit de nouvelles relatant les petites histoires de petites gens filant dans les dédales de la grande Histoire. Ce sont des textes intéressants (ou pas) qu'il convient...

  • Brouillons les oeufs

    28 janvier 2007 ( #Divers et d'autres saisons )

    J e vais tâcher ce soir de ne pas être trop brouillon. La cuisine, c’est comme la politique : Chacun a sa recette qu’il considère comme la meilleure et ils diabolisent ceux qui ne font pas comme eux. Ainsi en est-il des recettes des plus simples ou des...

  • De comment on appelle un leu-warou

    05 janvier 2007 ( #Le Dico )

    D’abord, on ne siffle pas le leu-warou : Ce n’est pas un chien, ni autre oua oua roux ou pas. J’ai déjà longuement parlé de l’étymologie du loup-garou dans ce Dico Vous pourrez compléter utilement ces éléments avec ma note du 10 janvier 2006 sur les prénoms...

  • Lagan 55

    05 mai 2008 ( #Lagans )

    J’ai constaté qu’au théâtre, au cinéma comme dans un débat politique, le spectateur ou l’auditeur qui s’ennuie se cure toujours la narine droite avec la main droite, même s’il est gaucher. À mon humble avis, c’est un signe de plus de la décadence de notre...

  • Personnage — Gatonax, À rebours, Joris-Karl Huysmans

    13 décembre 2011 ( #Runes )

    G atonax est le nom du dentiste qui libère, brutal, le duc Jean Floressas des Esseintes, personnage principal du roman « À rebours » (publié en 1884 par Joris-Karl Huysmans, 1848-1907) d’une molaire et consécutivement, d’une épouvantable rage de dent....

  • La faute à ce chien de Sirius

    18 juillet 2006 ( #Le Dico )

    Je suis vidé ; Je suis desséché ; Je suis liquéfié ; Je suis caniculé… J’ai chaud et je n’ai pas envie de bosser. Je bosse quand même pour avoir mon salaire et je suis obligé de rentrer tous les matins dans le sale air de Paris. Touffeur, pollution, bruits....