Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Le doudou dragon des Borgia

8 Janvier 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Bestiaire


Non, ce que vous voyez sur cette photo n’est pas un truc en plumes abandonné à la hâte par une danseuse du Lido sur une pierre du bois de Boulogne, ni une peluche à dix balles de fabrication chinoise : Il s’agit d’un nouveau mille-pattes découvert récemment dans la jungle du Mékong.
Il se nomme « Desmoxytes purpurosea » ou encore mille-pattes Dragon et il doit être bien fier de son pelage purpurin, pour ne pas dire rose bonbon qui donnerait l’eau à la bouche à tous les mangeurs de malabars ou autres gommes chimiques de chez Harribo.
 
Halte-là toutefois car notre arthropode pourpre est bourré de cyanure de la tête à la queue en passant par chacun de ses milliers d’orteils.
Les oiseaux du coin sifflent nuit et jour que ce mille-pattes du diable est un empoisonneur, sinon un fieffé emmerdeur et ils se contentent de lui faire un pied de nez de bec quand il passe.
Notre dragon leur répond par mille doigts d’honneur comme on le faisait chez les Borgia à l’adresse de la racaille couronnée, mitrée ou pas.
Quelle classe !

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je trouve que tu as de drôles de fréquentations ces temps-ci : une araignée géante, un mille-pattes patibulaire. Je te le dis tout franc, j'ai horreur des cloportes.
Répondre
M

Berthoise : La semaine prochaine au menu (si tout va bien) : Un rat, un iguane et un serpent.


I
Je me reconnais tout à fait dans ton doudou, attirant à l'extérieur et venimeux à l'intérieur !
Répondre
M

iPidiblue : Ah, le corps, le corps, toujours le corps ! Oublions-le un peu. Vous avez déjà un si bel esprit. On ne saurait tout avoir. Et puis où vous croyez-vous ici-bas ? Au paradis peut-être ?


L
2009, année des bebêtes à papattes.
Répondre
M

Mère Castor : 2009, ça fait au moins deux mille-pattes qui jouent à la bête à deux dos.


A
Le cyanure, c'est pour lui le jour où il devra resemeller !
Répondre
M

Alf : C'est vrai que ce n'est pas le pied pour lui. Il ne peut même pas se ronger les ongles.