Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

ICul du loup croqué et d’une douce dame

6 Novembre 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Quantiques du loup

Un loup bien croqué n’en fera jamais un drame ;

Pour vous, toujours, son cœur, son âme,

Douce Dame !

 

Illustration : Marie Doucedame (toujours née) A pas de loup (2009) Encre et aquarelle (?) Musée Marie Doucedame, Aix-en-Provence, Europe.

 

Fin de loup

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Il m'a l'air bien nourri et bien doux
L'animal, comme un gros toutou.


Répondre
M

Mère Castor : NOOOOOOOON ! Merci pour ce beau petit dystique, mais les loups sont tout sauf des toutous. D'ailleurs, celui qui s'amuserait à caresser ce toutou peut dire au revoir à sa main
malheureuse.


P

Il y avait les croqueuses d'hommes, les croqueuses de diamants, je me demande si la croqueuse de loup ne participe pas d'un effet de mode écolo nature ;-)


Répondre
M

Prax : Les loups n'ont pas de mode, comme la nature d'ailleurs, ni de démagogie (mais ça, c'est notre histoire à faire ou pas) ; ils naissent, vivent, baisent et meurent à poil (Les louves les plus
vulgaires ont un ruban autour de la queue. Mas c'est très mal vu hein !)


W

C'est bien là les artistes ! une vision idéalisée du loup !bien plus beau qu'au naturel, je vous dit ! (jaloux, je suis !)


Répondre
M

Werewolf : Pourquoi es-tu jaloux alors que tu es déjà loup ?


B

Bravo à la dame.


Répondre
M

Berthoise : Va lui dire sur son blogue hein !


T

C'est zouli! :)


Répondre
M

Tippie: Pff ! Un loup n'est jamais joli (ou zouli, comme tu dis) On le voit ou on ne le voit pas, mais il est impossible (et même dangereux) de le qualifier ; c'est tout...