Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Trois iCuls pascals (parce que)

12 Avril 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Quantiques du loup


On ne comprend plus rien à ce monde qui craque,

Même notre ciel est opaque,
Mais c’est Pâques…

Ce matin dans les jardins de Pâques, je déboule,
Mais pas d’œuf : Moi, cloche en cul de poule,
Je m’écroule.

A quatre pattes j’écris ce blog, à quatre Pâques ;
Je m’épate, souvent je le claque,
Et je craque.


Illustration : Caspar David FRIEDRICH (1774, Greifswald, 1840, Dresden) Matin de Pâques (1833) Huile sur toile (44 x 34 cm) Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid, Europe.

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ses vers sont toujours les meilleurs
A Noêl, Pâques, ou ailleurs
Saturnin, malheur!!!
Répondre
M

Mlle Beulemans : Et quand mes vers ne sont pas bons, je les noie dans un autre.


M
Pâque irridium,
parce que, plombant,
je mange des figues.
Répondre
M

Monsieur : Haïku pas très régulier, mais merci quand même.


S
Pour passer un Pâques beau
Et récolter des oeufs tôt,
Gardons le pied-bot,
Beau.
Répondre
M

Saturnin : Merci pour ce beau et naïf poème de circonstance.


P
Tes œufs de Pâques, faut en prendre soin et ne pas les craquer en serrant trop ton cul de poule ;-)
Répondre
M

Prax : Ils sont blindés mes oeufs, na !


B
Les jours fériés, c'est fait pour se reposer.
Allez hop ! à la sieste.
Bises
Répondre
M

Berthoise : Tu me fais bayer là hein !