Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

La petite fleur bleue d’Alexandre le Grand

23 Mars 2006 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Divers et d'autres saisons

On raconte qu’en se levant un matin, Alexandre le Grand et son armée découvrirent avec surprise que la prairie de la vallée de l’Indus, dans laquelle ils campaient, était recouverte de milliers de petites fleurs bleues écloses de la nuit.
La légende veut que ce roi croyant à un mauvais présage abandonne sa marche vers l’Orient et rentre dare-dare (et même Darius) chez lui.
Toutefois, ils rapportèrent en Occident quelques plants de cette fleur qui fut baptisée plus tard sous le nom de crocus (Crocus sativus) dont on extrait le safran des étamines.

Moi, j’aime bien le safran, d’abord parce qu’il a une jolie couleur jaune safranée et ensuite parce qu’il parfume et épice agréablement toutes sortes de mets.
On trouve le safran soit en poudre soit en filaments : ce sont en fait des stigmates du crocus qu’il faut gratter des étamines.
Bon, c’est du boulot hein !
Un travail fait à la main dans les safranières (joli mot !)
Pour un kilo de safrans, il faut cinq kilos de stigmates recueillis de 150 000 fleurs !
Remarquez, le prix reflète le coût de la main-d'œuvre, car ce kilo de safrans vaut entre 3.000 et 25.000 Euroflouzes de chez Europe selon le lieu de sa production.
C’est pire que le caviar béluga !
L’or est d’ailleurs parfois surnommé « safran du Pérou »
Bon, il faut dire qu’on emploie moins de safran que de caviar, car il n’en faut que quelques centigrammes pour bien parfumer son plat.
Attention parce qu’il est souvent trafiqué comme tout ce qui est cher et rare.

On peut mettre agréablement du safran dans la paella, le risotto, le couscous, les soupes de poisson (of course) la bouillabaisse, les cassolettes de fruits de mer, ou dans des plats à base de curry.
Ceci étant vous pouvez aussi vous le mettre où bon vous semble.
C’est extrabon de chez GAPDLD (grave à péter dans les draps) !

Attention, il ne faut pas confondre le safran avec le curcuma (appelé aussi safran d’Inde), car ce n’est ni la même plante, ni le même goût ni le même prix.
C’est avec le curcuma que l’on teint le plus volontiers les saris des Indiennes.

Le safran est bon pour la santé aussi et il est intégré dans la préparation de certains médicaments. Il serait en effet sédatif, antiseptique, antispasmodique, aphrodisiaque, et il agirait en bien sur le rythme cardiaque, la pression artérielle, la respiration… (À très petite dose hein !)
C’est pourquoi d’ailleurs, vous pouvez trouver de l’excellent safran (très pur et très cher) dans certaines pharmacies !
Il y a de belles safranières en France (Gâtinais et Provence) et la culture du safran est réintroduite en Afghanistan pour remplacer celle du chanvre jugée politiquement incorrecte.
Attention, le safran ne se fume pas !

Le mot « safran » vient du Persan « zaãfer » via  l’arabe « az-za'ferän » ce qui signifie « safran ! » et a donné le Wallon « sofran » ; le Provençal « safran ou safra » ; en Catalogne  « safrá » ; en Espagne « azafran » ; en Portugais «  açafrao » et  l’Italien « zafferano »
Le mot curcuma vient lui de l’Arabe « courcoum » qui vient du sanscrit « kunkuma » et signifie « safran ». On le trouve écrit aussi culcuma.

Fin de loup

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
je suis journaliste iranien g fait 1 reportage sur le vrais safran je voudrais le comercialiser a des prix tres interessant pouvez me trouver des liens .salutation tel 0610775664
Répondre
B
Mais elle n'est pas méchaaaanteeeeuhMa petite fleur bleeeeue !Ah ! Ce Bobby !
Répondre
M
Safra pas non dé nous faire salifer afec des billets comme célui là ?
Répondre
L
C'est la Colombomais on s'en fou..hein?
Répondre
M
Voui, zolie note, instructive dans plein de domaines, merci Martin!Rien à voir, mais ton titre m'évoque une chanson de Bobby Lapointe :D"J'ai une fleur bleue contondaaaanteeeeeuh,Je vais t'la montrer si tu veuuuuux"
Répondre
M
pardon.
Répondre
M
et pas azafrano, en Espagnol.
Répondre
M
Le sirop Delabarre, destiné à aténuer les douleurs de gencives des bébés, un concentré de safran sucré, le truc le plus régressif qui soit, hmmm...Ca existait déjà quand j'étais bébé, et j'en avait acheté il y a 10 ans pour ma fille... le bonheur : massez les gencives de votre bébé (empruntez-en un au besoin) avec une goutte de sirop, pis une goutte pour maman histoire de vérifier que c'est vraiment bon pour le petit, huhu... si des grandes soeurs trainent par là, elles en réclament aussi, prévoyez large.Il y a 4 ans, pour le dernier, on en a redemandé... et quelle déception ! "Ils" ont changé la formule, les scélérats ! Le goût de safran est très dilué, plus aussi moêlleux, trop liquide, pffff...ce n'est plus de la drogue.Recherche : sirop Delabarre du XXè siècle dans bouteille d'origine, faire offre.
Répondre
L
C'est bien parce que le safran est GAPDLD que j'hésiterais à en mettre dans le cassoulet, à ta place...
Répondre
E
Il y en a aussi une pas loin de Toulouse. Elle fabrique de délicieux sirops de safran, qui parfument déliciueusement le magret de canard.J'avais aussi ouï dire que le safran à très forte dose était un abortif.C'était en effet une bien jolie note !
Répondre
S
ça faisait longtemps que tu n'avais pas écrit une note intéressante (je pourrais ajouter "qui parle de bouffe", mais ce serait un pléonasme, et moi j'aime pas les mots barbares). M'étonne pas que ça se termine par une fin (faim) de loup.
Répondre
L
çà se fume pas?zut, mais alors pourquoi j'en cultive depuis 3 ans dans ma serre?dommage... alors ce sont les stigmates qui se consomment?m'enfin, une ligne de safran, çà doit faire cher...rigolez pas: je fais mon "curry" moi même. quand je vois marqué "curry" sur les pots d'épices, je rigole! le curry, c'est un mélange. il y en a autant qu'on veut, ce n'est le truc formaté de chez Ducros.donc, j'ai un mortier en pierre de la Réunion, avec un cailloux pour tout écraser. et c'est au gout que je dose, et surtout, à l'odeur.Sauf que..quand on met le nez trop près, on se fait une ligne de curry..et le mélange donne de droles de réactions...m'en vais essayer au safran pur
Répondre
B
Doudou Janis, je t'ai répondu pour les photos à la suite de ton commentaire. Martin, millexcuses pour utiliser ta boîte à safran comme boîte aux lettres, mais je n'ai pas trouvé le blog de Doudou Janis.
Répondre
D
Moi le GAPDLD, je trouve pas ça aphrodisiaque, enfin ça ne regarde que moi et ma libido.
Répondre
G
Tu peux m'en envoyer un kilo ou deux s.t.p.? et je t'envoie un litre de sirop d'érable. En passant, j'ai entaillé pour la première fois un érable hier et j'ai déjà deux litres et demi d'eau d'érable. C'est mieux que rien.
Répondre
S
Olé! Olé! Chez moi, on utilise du curcumuna ou safran du pauvre mais il faut goûter la paella de ma mère qui est divinement bonne et tous les différents que l'on fait vers chez moi. Muchas gracias y hasta luego!
Répondre
B
En lisant cette note safran, je viens de découvrir que tu avais une catégorie pour la divine gastronomie. Et que je ne le savais pas. Je ne viens par ici que depuis novembre, moi ! Alors, je vais me la garder, cette catégorie, pour un soir où il sera moins tard. Je suis sûre que je vais me délecter. Viens voir mon pot-au-feu si tu as 2 mn. Plus personne ou presque n'en fait. Roxane : moi, j'en mets deux filaments, quand j'en ai. Mais le couscous, c'est comme le pot-au-feu : autant de religions que de cuisinières !
Répondre
R
Pas de safran dans mon couscous !
Répondre