Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Loup des mères et de l’amer

30 Avril 2008 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Loups et loups-garous

 

Bon anniversaire à la mère des six loups
Qui doit tricoter dans un igloo
Dieu sait où.

Note : Nouvelle publication de cet iCul du 30 avril 2007

Fin de loup

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Mais nous on ne s'en lasse pas, que tu sois le meilleur.
Répondre
M

Mère Castor : Merci. A vrai dire j'en aurai vite ras-le-bol de votre lassitude hein !


R
Très cher blogger,

Nous trouvons que votre blog est l'un des meilleurs et c'est pourquoi
nous vous proposons ce qui suit :

Le bracelet du "RAS LE BOL"

Ce bracelet est à porter par tous ceux qui en ont Ras le Bol et qui
veulent le montrer.

http://www.raslebol.moonfruit.fr

Ce mouvement n'est ni politique, ni religieux, ni une secte.

Si le principe vous plait, n'hésitez pas à en parler à vos amis et à l'insérer
sur votre blog, car si tous les gens qui en ont Ras le Bol, portaient ce bracelet
en même temps, les choses changeraient peut-être partout dans le monde.

Merci de nous lire
Répondre
M

RLB : J'en ai ras le bol d'être toujours le meilleur.


A
Où qu'elle soit, elle doit être fière de sa meute !
Répondre
M

Alf : Elle ne sera jamais aussi fière que ses loupiots le sont d'elle.


M
ah OK j'ai gaffé... m'étonne pas de moi...
Répondre
D
que tu parles de "Ta Louve" adorée et disparue, preuve que ça doit faire un an voire plus que je te suis, que je t'apprécie et que je continuerai à te lire.Gros bisou à mon loup préféré de la blogosphère et d'ailleurs.
Répondre
N
Si le loup des mers est un loup, le loup des océans est un bar (pas pour boire, ni pour mesurer la pression).Une pression, demanda t il au bar.
Répondre
M
...dans un igloo ? Aurons-nous des explications ?(quoiqu'il en soit, bon anniversaire Madame !)
Répondre
L
Loup-garou à la vie paisible ; les nuits de pleine lune j'ai mes vêtements qui se changent en poils, mes bras en jambes.Je conserve encore des vestiges de mon ancienne forme. J'ai toujours le même poil gris, le même air farouche, les mêmes yeux ardents ;Je suis toujours l’image de la férocité. Alors !Maman ou es tu et pourquoi m’as tu abandonné.
Répondre