Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Question du jour n° 353

16 Novembre 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Angoisses

Adopter, adopter, mais pourquoi les homosessuels ne font pas d’enfant ?

 

Note du loup : Tiens, à propos d’homosessuels et d’autres commémorations à la con (le 40 ans de truc, les 50 ans de chose, les 60 ans du machin) je vous signale — à toutes fins et faims utiles, que cette année 2009 devrait célébrer dignement les 50 ans de Zazie (dans le métro ou pas) du loupissime Raymond Queneau (1903-1976) poète, romancier, oulipologue, pataphysicien et mathématicien français (et usager de la ligne S à ses heures)

J’ai relu ses « exercices de style » il y a peu et alors : Putain de bordel de merde, quel bonheur !

Pour les cinquante ans de la  Zazie (qui n’aura jamais vu le métro en fait, mais je spoile là) il y a même un site, si si !

« Enjoy » comme disait William (Shakespeare, pas Saurin, hein !)


Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

Célébrons les 77jours de la prise du rat.


Répondre
M

Saturnin : Oui, et nous tuerons un tas de mouches hein !


B

Célébration, mon cul !


Répondre
M

Dame Berthoise : Plait-il, très chère ?


T

Oui pour l'anniversaire du type avec un chapeau mou et un grand cou qui n'est pas une plateforme pourtant. Et Queneau d'ajouter:"l'oiseau cru fait cui-cui; l'oiseau cui ne le fait plus"
Cordialement


Répondre
M

TG : Bienvenu min fieu. Oui, c'est comme notre grand cousin Cauchon avec la Jeanne (d'Arc) : Il ne la pas cru alors, il l"a cui, cui(te)


M

Oui, je suis d'accord: y en a marre des commémorations à la con, des anniversaires à la con (les 3 ans du Monoprix, les 63 ans du slip à bretelles...), des journées à la con ("Journée de la
gentillesse" je ne sais plus quel jour de la semaine dernière, non mais je rêêêêve sans déconner: moi, ça me donne envie de donner des baffes mais c'est passe je suis méchanteu, je sais!)


Répondre
M

Muriel : Je t'aime... (Quoi, Monoprix a trois ans et on ne me dit rien !!!!)


P

William ? Celui qui nous prend pour des poires ?


Répondre
M

Prax : Oui, comme la belle Hélène...