Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Adieu Maurice

15 Avril 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Loups et loups-garous

Je dois à Maurice Druon ma jeune passion pour l’Histoire en général (d’armée) et pour l’Europe en (simple) particulier. 
Il est vrai que ses « rois maudits » ne sont pas que franco-franchouillards : Ils incarnent avec leurs vices et leurs vertus, leurs travers et leurs défauts beaucoup plus qu’une « certaine idée de la France »
Il faut savoir en effet lire cette terrible saga entre les lignes sachant qu’elle fut écrite bien après 1918, c’est-à-dire à une époque où l’Histoire et le monde se sont définitivement désintéressés de cette « certaine idée de la France »

A part ça, je ne connaissais pas le bonhomme qui, si je ne me trompe d’olifant, était très « partisan » des chants d’honneur : Un chant du signe et du singe comme le fut la Marseillaise, mais surtout un chant du cygne !
De très beaux chants, somme toute, mais pour nous, c’est un peu de la préhistoire même pas darwinienne, non ?

Mais ils devront nous resservir bientôt, je le crains, car les partisans pouilleux, incultes et méchants, ça pousse plein les champs périphériques maintenant, comme du chiendent lâche, omnivore, moutonnier et enragé.
Et qui sème la connerie…

Sifflez, compagnons,
Dans la nuit la Liberté
Nous écoute…


Allez, on t’aime Maurice ; on ne te t’oubliera jamais.

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bon. Je finis Guerre et Paix et je me lance dans Les rois maudits.
Répondre
M

Muriel : A côté de Léon, les rois maudits ne sont guère épais.