Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

ICul du feu chat Marcel (Requiem pour un chat)

19 Octobre 2008 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Loups et loups-garous


Il naquit d’une gouttière, loin du missel,

Mais il mourut sans manquer de sel,
Le Marcel.

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Nul doute qu'à la lecture de cet icul, ce chat eut souri !
Répondre
M

Bregman : Bravo, très bien ! ET il n'eut pas souri sot.


S
C'était un très beau chat !
Répondre
M

Saturnin : Oui, et bien sympa en plus.


L
C'est triste pour Marcel, mais il a bien vécu et bien mangé à ce qu'on dirait.
Répondre
M

Mère Castor : Il y a plus malheureux que lui à tous ces égards !


T
Et là, il est empaillé?


Paix à son âme.
C'est con, quand meme :(
Répondre
M

Tippie : Non, il n'est pas empaillé, il devait regarder sa gamelle vide


A
Un peu maigre cette pauvre bête !
Répondre
M

Alf : Je l'aimais tant que j'ai un peu contribué à sa "surcharge pondérale", c'est vrai...


P
Même ici, il y a des photos de chats, tout fout le camp.
Répondre
M

Prax : Oh hé, camembert hein ! C'était une sorte de quasi neveu ce chat !


B
Paix à son âme.
Répondre
M

Berthoise : Paix et souris...