Le retour des morts-vivants.

Publié le 28 Juin 2005

Classé dans la série : « Le loup savant »

Quand on est angoissé par l’avenir ou quand on s’ennuie, on tourne les talons et on regarde vers le passé… Qui est toujours plus beau que le présent évidemment et moins laid que le futur (simple, antérieur ou rieur – merci Lewis) ; surtout en France.

On fête en ce moment le cinquantenaire de la DS Citroën : Voiture révolutionnaire et mythique à ce que disent les connaisseurs qui s’y connaissent vraiment dans ce genre de connaissance méconnue.
Elle fut une déesse pour Roland Barthe (CF Mythologies) qui n’était pas vraiment mécanicien auto, mais quelque part un philosophe humain et une intelligence et un regard précieux sur la civilisation.
Il mourut d’ailleurs bêtement, renversé par un camion de livraison – C’eut été une DS, une telle mort aurait été mythique et paradoxale, mais tout le monde ne peut pas mourir comme Socrate ou Achille – d’Homère, pas Talon.

Beaucoup parmi d’aucun – qui ont des ID de 21 siècles - lorgnent sur déjà cette voiture de plus de cinquante ans pour faire payer l’inutile et le polluant de la nostalgie au plus grand nombre des ménagères et des golfeurs de moins de cinquante ans : après la coccinelle et la mini, à n’en pas douter, préparons-nous à revoir une DS de haute technologie et de haute bourgeoisie bohémienne, à quatre roues motrices, of course ; c’est tellement plus pratique pour se garer sur les trottoirs des Champs-élysées devant le Mac Do.
_users_ml_ds01
A propos d’Elysée, la future DS ne sera pas équipée de qui vous savez (dont les initiales sont CDG – mais je n’en dirais pas plus ; je vous laisse bosser un peu) parce que ce genre d’article de bonne facture, utile, efficace, emballant et bien emballé ne peut plus se fabriquer dans un pays où de faux intellectuels prétentieux et populistes insultent les juges débordés et où les milliardaires stupides et populaires crachent sur les arbitres.

En France on aime les voitures présidentielles et les hommes providentiels comme on aime bien aussi les brûler ou les casser à l’occasion, pour se désennuyer un peu, les dimanche soir après les matchs de foot gagnés grâce aux canettes de bières ou les référendums à trou de balles mais pas toujours perdus pour tout le monde.

Une autre grande résurrection plus sympa et moins polluante s’est faite : C’est le retour du vélo Solex.
Un ingénieur et entrepreneur – Dominique Chaumont – produit à nouveau cette légende dans une usine du Pas-de-Calais – MOPEX - à partir de pièces fabriquées en Chine.
On arrive en Solex par la Chine : Tant mieux pour le fun et le mondialisme et tant pis pour les contrepèteries.
_users_ml_solex2
Deux roues motrices seulement : Celle de l’avant entraînée par un petit moteur à mélange et pot catalytique ; celle de derrière par un pédalier et un gros moteur à huile de genou et pot à méthane caca lithique ; 35 Km/h peut-être 50, le vent dans le dos ou dans une descente.
Le giga pied baba cool méga grave quoi.
Ça se vend en Suisse (il faut pédaler un peu là-bas parfois) et au Brésil (Le Velocholex à huile de pain de sucre)

Bon, c’est sûr, il va y en avoir qui vont bientôt inventer le Super Solex Bobo de l’homme moderne surbooké, dînatoire et efficace avec treuil, pare buffle, roue de secours, gyrophare, GPS, mobile intégré, fax, SMS, Internet, télé, airbag, pédalier électronique à injection diesel bi-fluoré, climatisation, selle en cuir de baleine japonaise ou peau d’ours des Pyrénées, mini bar à ouverture facile, frigo congélateur à fermeture Eclair, plaque chauffante et masque à oxygène ; mais bon… Il faut bien qu’il y ait un peu de progrès sinon il n’y aurait pas de progrès ni de croissance et consécutivement, ni de gouvernement heureux ou d’opposition alléchée.

Quand j’étais étudiant, j’ai participé sur le campus à une course de Solex – très, très légèrement trafiqués et dopés - le solex, pas moi : Il y en a encore je crois (des courses de Solex, et des campus aussi)

Je faisais mon Droit et le Solex aussi, surtout dans les virages…

http://solexin.free.fr/actualite/mopex/

Cela fait maintenant 3 jours que ma punaise a disparu.

Fin de loup.

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Commenter cet article

Bisaelle 28/06/2005 23:05

pour attrapper les punaises, faut utiliser la technique de l'appât: un bon pied dodu tout nu... Elle ne pourra résister à l'envie de le taquiner...