Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Les goûts ultimes

28 Septembre 2011 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Angoisses

BoschNefDesFous

J’ai encore une histoire drôle à vous raconter :

Abraham, Mohamed et Dupont-Lajoie sont depuis plusieurs jours, en naufrage et même en plein océan, dans un zodiac de fortune.

Mourants de faim et de  soif, ils décident (enfin) en toute démocratie, de tirer au sort et même à la courte paille celui des trois qui nourrira la survie des deux autres pour advenir ce que pourra.

Comme d’habitude et comme depuis des cierges et des siècles — Dieu sait pourquoi, ou pas, c’est Abraham qui est désigné comme victime.

Mohamed lui prépare alors, avec un soin pervers et une ardeur insoupçonnée, le revolver dont il appuie incontinent le canon contre sa tempe en déclarant un « adieu les gars ! » à faire chialer tous les crabes velus de l’univers…

C’est alors que Dupont-Lajoie, sortant pour une fois de sa torpeur bien occidentale, lui hurle outré grave : « non ! Pas dans la cervelle, c’est le morceau que je préfère »


Illustration : Hieronymus Bosch (vers 1450-1516) la Nef Des Fous (1490)


Fin de loup

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T


Oh God!! La chute est terrible... ment amusante. :)


Je connais une certaine Gothic qui aurait adoré. D'ailleurs, je crois bien l'entendre se marrer de là-haut.



Répondre
M


Tippie : et le Grand Pan sait si elle avait de la cervelle, notre Gothic hein !



B


Une bonne cervelle pochée avec un beurre fondu. Hummmm!



Répondre
M


Berthoise : arrête de me faire saliver avec des trucs pareils, c'est très mauvais pour mes colères de Stérol.



M


Doit-on entendre qu'au Monde il y a des bourreaux, des suppliciés et des gastronomes?



Répondre
M


Monsieur : j'aime beaucoup votre classification qui est, je dirais, "d'un maxisme chic ou cannibale luxueux". Je vous propose aussi, pour méditation : "dans ce monde, il y a les Snobs et tout le
reste enfin"