Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Lagan 105

1 Juin 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Lagans

Celui qui ne se sent pas un éternel apprenti, n’est qu’un con fini, immuable.

Illustration : Hieronimus Bosch (Vers 1450-1516, Bois le Roy) Extraction de la pierre de folie (1475-1480) Huile sur bois (48 x 35 cm) Musée du Prado, Madrid, Europe.

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Diantre! Je ne saisis pas grand-chose: pourrait-on m'expliquer cette scène? J'ai bien reconnu Daniel Prévost avec son entonnoir à gauche mais, pour le reste, je sèche.

Muriel, peu éclairée.
Répondre
M

Muriel : Non ce sont les Monty Python en fait. Cela étant, j'expliquerai cette scène dans ma prochaine saga sur Jérôme Bosch


F
Toutefois le traité philosophique de Decker et Angledroit(1.314 ?) precise que de Apprenti, il aspirera pour devenir Compagnon, avant de se faire Maitre.
Répondre
M

Fidel Castor (Caramba, quel pseudo !) : Oui, je sais, se faire "maître" commence très bien, mais se termine souvent très mal (comme le supplice du pal, du reste et au fond)


P
Mouais, j'aimerais mieux que cela ne soit pas un apprenti qui me charcute la tête.
Répondre
M

Prax : Du moins, ce chirurgien semble rigolo avant de l'être vraiment !


L
C'est de là que vient l'entonnoir sur la tête ? Impeccable, et texte et image.
Répondre
M

Mère Castor : Je ne sais, mais pourquoi pas ?


M
J'adhère tout à fait!
Et j'adore cette peinture depuis que je peux aprécier des oeuvres peintes!!
L'expérience est une forme de paralysie. Aussi il faut toujours se savoir inapte!
Répondre
M

Monsieur : Inapte mais surtout et toujours, inepte.