Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Lagan 55

5 Mai 2008 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Lagans

J’ai constaté qu’au théâtre, au cinéma comme dans un débat politique, le spectateur ou l’auditeur qui s’ennuie se cure toujours la narine droite avec la main droite, même s’il est gaucher. À mon humble avis, c’est un signe de plus de la décadence de notre société.
 
Note : Ce n’est pas la peine de réfléchir des heures à ce lagan ce soir devant le miroir de votre salle de bain. Allez donc plutôt vous coucher rapidement ; vous êtes comme moi très fatigués et demain il y a école.

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Moi je me cure la narine gauche avec la main gauche et pourtant je suis droitier. Esprit de contradiction, es tu là?
Répondre
M

Saturnin :  L'important, c'est de se tirer les vers du nez un jour ou l'autre hein !


C
Mais non, pas du tout, je ne suis pas fatiguée !
Répondre
M

Catherine : Pourtant avec Didier à longueur de journée, je me demande comme vous faites pour tenir !


W
C'est nous, les gars de la nariiiine ! hips !
Répondre
M

Werewolf : Toujours en forme à ce que je vois !


D
Mince ! c'est pourtant vrai !

Le Gaucher
Répondre
M

Didier :  J'ai toujours pensé que vous aviez quelque chose à gauche ! (Non ! Pas taper !)


L
conclusion, quand tu t'emmerdes au cinéma, au théâtre et devant les débats politiques, au lieu de te curer le nez, tu regardes les autres. Oui, mais de quel oeil ?
Répondre
M

La Mère Castor : Des deux, mais je ne vais pas souvent dans ce genre d'endroit et donc je passe un certain à m'acclimater !


A
Je n'essaierais pas ça !
Répondre
M

Alf : Fais ce voudras...


L
Le doigt, c'est la gadget du pif !
Répondre
M

Largentula : Content de te lire ici. Je n'ai jamais été un accroc de Pif, moi c'était donald (non plutôt) Pilote (Mâtin ! Quel journal) avec la RAB de Marcel ! Je passe te voir bientôt.