Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Lagan 39

24 Mars 2008 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Lagans

La principale leçon à tirer de la dépression économique de 1929 est qu’elle survint en 1929.

Note : Si après ça je n’ai pas le prix Nobel d’Economie, je me les mords hein !

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Ça nous rajeunit pas.
Répondre
M

Mère Castor : Non, mais c'était quand même mieux avant.


G
Tout comme la Victoire de Samothrace ... ah, non ? tant pis .
Répondre
M

Gothic :  Ah ce cher Samothrace, quel ivrogne celui-là, ce n'était pas mi-l'eau hein !


D
D'autre part, il convient de noter l'incroyable coïncidence qui fait que L'Angélus de Millet ait justement été réalisé par un peintre qui s'appelait lui-même Millet.
Répondre
M


Didier : J'en conviens, mais il n'a pas de prix Nobel pour la peinture. Remarquez, il y a un prix de rhum, ce qui est bien sympathique déjà.



Z
Un conseil : restes dans le blog littéraire :P
Répondre
M

Zetron : Gna, gna, gna !


M
Bon mardi le penseur
Répondre
M

Maurice : Merci. Je suis allé voir ton blogue qui est superbe !


L
la seconde leçon, c'est que cette crise économique était un problème d'économie.
mais là, je crois qu'on pourrait chipoter l'évidence... hum !
Répondre
M

Leila : Tu es géniale ! Mais bon sang, mais c'est bien sûr !


A
Je crois que tu peux te les mordre tout de suite.
C'est en se les mordant que les loups-garous font waouuuu !!!!!!
Répondre
M

Alf : Bon d'accords. Je te dirai si c'est bon ou pas...