Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Question du jour n° 137

4 Janvier 2007 Publié dans #Angoisses

Classé dans la série : « Les angoisses du loup-garou »

Est-ce à chier de s’amouracher de l’imparfait du subjonctif ?

Note : Je préfère souvent faire la faute que de tenter de conjuguer certain verbe dans ce temps et ce mode plein de puces et de putes. Autant essayer de faire enfiler un smoking trop court à un gorille en rut.
Essayez avec « amouracher » en vous regardant dans une glace et dites-moi si vous vous sentez encore crédible après.

Fin de loup

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Oh que j'eusse voulu que Leu Warou s'amourachât de l'imparfait du subjonctif!
Répondre
W
va à l'amourachasse, perd sa place !
Répondre
G
" que je m'amour à chasse ? d'esu ? en effet, c'est à chier ... mais de toutes façons, s'amouracher, ch'est moche et devrait être prohibé, sauf si on che chent auvergnat dans l'âme . Là, cha devient lichite !
Répondre
M
que nous nous "amourachassions"????pourquoi pas???!!!:)))))))))
Répondre
A
l'Amour coulant à Chasse/Rhône, ce n'est effectivement pas crédible. Que je m'Amour à Khabarovsk est beaucoup plus vraisemblable
Répondre