Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Quantique de la panthère

8 Février 2012 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Bestiaire

 

LandseerAmburgh.jpgDans un récent commentaire à propos de « Sheeta » que j’avais qualifié de « léopard » (et non plus de « panthère »), Mère Castor a, insidieuse (voire sournoise), suggéré que ces deux félins seraient en fait un même animal.

« Oui et non » ai-je répondu en loup arverno-picard, voire normand, car ce n’est pas si tranché que ça et je dirais même plus : c’est quantique féroce.

En effet, la panthère remonte à la plus haute antiquité (comme disait Alexandre, Vialatte, pas Legrand) et je ne vous cacherai pas que le signifié est bien plus ancien que le signifiant.

Le mot français « panthère » a été piqué aux Romains (Panthera), qui l’ont eux-mêmes volé aux Grecs qui leur avait été sans doute rapporté par des touristes « indo-européens » du fin fond de l’Inde ou pas loin, en des temps préhistoriques où les téléphones cellulaires se limitaient à une peau de chèvre ou à une corne d’auroch et ne tombaient jamais en panne.

Le mot grec pourrait se diviser en deux parties : « Pan » (total, complet, universel) et « *tere » (bête, animal) et serait peut-être à l’origine, pour nos ancêtres dépourvus de dictionnaire et d’académie, l’unique mot désignant le monde animal dans sa totalité ou plus précisément, « les bêtes féroces », les grands carnivores, éventuels prédateurs et mangeurs d’hommes, quelle que soit leur espèce (tigre, lion, « panthère », léopard et… loup).

Bien plus tard, on donna à ces terreurs d’enfants et de mère-grand des noms différents selon les lieux, leur taille, la couleur fauve ou pas de leur pelage et c’est ainsi que les félins furent séparés des canins et que la panthère devint léopard, tigre, ou lion.

Ainsi en Europe, jusqu’à très récemment (1930 ?) il était d’usage de ne réserver le mot « panthère » qu’au léopard noir jusqu’à ce que la taxinomie moderne nous précise que « tut, tut, le léopard, le lion, le tigre, le jaguar, l’once, le couguar, le puma, la panthère noire ou rose des neiges ou pas sont tous du genre “panthère ou panthera”

Par contre, l’ocelot est du genre “leopardus”, mais n’est pas une panthère comme l’est le léopard pas plus que le guépard qui ressemble au léopard.

Quant au lynx, qui est aussi un gros minet et qui fut longtemps de nos forêts européennes, il est du genre “lynx” (ça ne s’invente pas) et il fut aussi longtemps nommé “loup-cervier”

Va comprendre, Tarzan…

 

Résumons-nous :

Dans la jungle de Kipling, Bagheera (un léopard noir) est une panthère noire (et un mâle d’ailleurs, contrairement à ce que l’on croit souvent).

Chez Tarzan, Sheeta n’est pas un singe, mais un léopard femelle (et une panthère aussi), mais Numa est une panthère (noire et donc un léopard sans l’être). Sabor n’est pas une panthère noire, c’est une lionne (et une panthère aussi, mais pas un léopard)

 

Le  chat de Schrödinger enfin, n’est ni un lion, ni un léopard, ni une panthère, ni un singe, ni un homme. Il est probablement un chat vivant ou mort, mais comme on ne le saura jamais, rien n’empêche qu’il soit un léopard, une panthère, un loup, voire un castor.

 

Illustration : Sir Edwin Henry LANDSEER (1802-1873), Isaac van Amburgh and ses animaux, 1839, huile sur toile, 113 x 175 cm, Royal Collection, Windsor, Europe.

 

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 23/02/2012 23:09


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-4:GAUGUIN LE PEINTRE  - PHYSIQUE QUANTIQUE ?

la Mère Castor 09/02/2012 12:33


Et l'illustration, mazette, quel homme !

Martin-Lothar 21/02/2012 22:54



Mère Castor : oui, ce n'est pas un truc que je ferai, même si les chatons sont en pleine digestion...



la Mère Castor 09/02/2012 12:32


Miaou.