Zeugme français

Publié le 3 Août 2006

Dédicace de circonstance : A D. Z. Très affectueusement

La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles ; ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie.

Le médecin appelle la famille
Que l’autre visite franchement ;
A Mulhouse, l’oncle flanche
Et le Zeugme est français.

Parfois l’Arabe déjeune d’un mollard

Il y a des lits trop simples
Que la mère achète ;
Et des bons fils.

Je lui ai dit de prendre cette colonne.

Nous étions des amis errants
De rhums et d’opéras.

Je vois pleurer les Mozart
Dont les bustes sont bien rares ;
L’homme est sur la route
Et j’écoute.

Les chics types sont de basse couche.

NDA : Une jeune survie pressée du jour et même de l'heure ; à n’en point douter quelques mois dans le tonneau de mon cœur en feront un nectar d’amitié.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Le manuel de survie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tippie 04/08/2006 21:30

hin hin hin.... :o)))

cocotte 04/08/2006 17:46

vla je viens de créer sur canalblog ac une amie un blog qui parle de l'adolescence ac différent thème etc dc se serait gentil de ta part de venir faire un tour et de laisser qq commentaire merci bcp PS: ton blog est genial

Daniel 04/08/2006 04:35

Cent mille! Gouttes dans un tonneau! Voilà, j'ai tout pigé!Bize

Tippie 03/08/2006 22:26

"Une jeune survie pressée du jour et même de l'heure ; à n’en point douter quelques mois dans le tonneau de mon cœur en feront un nectar d’amitié."Je vais encore pleurer.P'tain, j'arrete pas de pleurer ce soir.Ca suffit la !

christian 03/08/2006 22:04

on dirait du Philippe Jaccottet !Ou du Ponge.