Les runes du loup-garou - Fragment n° 20

Publié le 29 Juin 2005

Classé dans la série : « Les runes du loup-garou »

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements :

Les écrivains écrivent par mépris envers leurs collègues, pour avoir de temps en temps quelque chose de bon à lire.
(Umberto Eco, La mystérieuse flamme de la Reine Loana)

Note du loup : Je suis en train de lire ce roman : je ne peux donc pas en dire tout le mal que je n’en penserai jamais étant donné le puissant faible que j’ai pour Umberto.

Fin de loup.

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article