iCul du chef de gare

Publié le 9 Janvier 2017

iCul du chef de gare

ce train n’était pas à manquer

pas d’heure ni quai

c’est niqué

Illustration : Gerolamo INDUNO , 1825-1890, En attendant le train, 1871, huile sur toile, 110 x 93 cm.

Note : le gosse au premier plan de ce tableau a bien du mal à trouver un quelconque renseignement sur son smarte-faune, hein ! Bon, il faut dire qu’en 1871, beaucoup d’applis balbutiaient déjà graves.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses, #iCuls & haïkus

Repost 0
Commenter cet article

kobus van cleef 15/03/2017 08:15

vous aurez remarqué que la petite vieille à l'arrière plan a le mobile ( en néo yidish , le shoffer ) collé à l'oreille ( la droite , celle qui lui reste après que son gamin ai fait péter la maison en fabriquant une charge creuse destinée à lutter contre....contre qui ? on n'en sait rien ) , peut être qu'elle coordonne une attaque ?

sinon , je trouve les voyageuses très girondes et leurs fringues bien colorées

par quelle aberration en est on venu à fringuer tout le monde de façon uniforme et disgracieuse alors que pendant des siècles , la toilette était le recours des femmes contre la tyrannie masculine?
faut dire qu'elles ont échangé une tyrannie contre une autre , celle du mâle , dominant mais balourd , prêt à se laisser attendrir par les appâts féminins, contre celle du marché , protéiforme , toujours renouvelée et séduisante

séduisante , la tyrannie du marché ?
dans quelques représentations , sûrement , le turn over des collections, le coût ridicule de ses productions ( mais on en connaît le prix , pas seulement pour nous ) , l'attrait du scandale associé ( ha , ces pages de magazine avec les trognes des créateurs , les minois des modèles et leurs histoires de cul conjointes ! ) mais pour le reste ?

pour l'asservissement de la populace , condamnée à consommer ou au ridicule , condamnée à la disparition de ses savoirs et savoir faire?

on peut en douter

Martin-Lothar 15/03/2017 23:15

Kobus : merci pour ce commentaire riche et hilarant. Ce tableau me fascine à bien des égards que vous avez évoqués. Oui, enfin, le savoir-faire et le faire-savoir sont des trucs bien "quantiques de base" que nous devons réapprendre à manier d'urgence. Il en va de notre survie — à tous — je vous le dis. Bien à vous.

Patrice Garachon 10/01/2017 01:34

T'es con ? il est a la version 3 de GTA...(dans 5 minutes, tout le monde est mort...)