Épitaphe du mendiant

Publié le 5 Octobre 2011

La mort m’étant impossible à vivre, voici la stèle de tous les possibles ; ma trace sur une pierre d’éternité. Il en va de ma survie.

 ZoMendiant.jpg

Eh ! Toi qui passes là, t'as pas cent balles ?

Elle est si laide ma pierre tombale.

 

Illustration : Achille Zo (1826-1901) Le Mendiant espagnol, vers 1860-1870 Huile sur toile - 56 x 38 cm, Musée des Beaux-Arts, Libourne.


Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Le manuel de survie

Repost 0
Commenter cet article

Saturnin Abadie, dératiseur 05/10/2011 21:48



Je ne vais quand même pas filer cent balles à un macchabée, il serait bien fichu de ne pas me les rendre.



Martin-Lothar 06/10/2011 21:30



Saturnin : de toute façon, les macchabées-vivants qui nous gouvernent et nous exploitent ou pas, aujourd'hui ou demain,
t'ont déjà piqué ces cent balles (voire plus). Alors...