L'an neuf

Publié le 4 Janvier 2009


Il s’est passé des choses importantes en l’an neuf (en 9 après JC) il y a deux mille ans.
Notre planète comptait quelque 225 millions d’âmes (à vérifier, hein !) et l’humanité était répartie grosso modo sous trois empires : Rome, la Chine et la Barbarie.

A Rome, on commençait à se lasser des conquêtes et surtout des guerres de la succession de César, et mollement, les Patriciens abandonnaient peu à peu tous les pouvoirs à un certain « Octave » qui, loin d’être un clown, deviendra plus tard leur premier « empereur » sous le nom (titre) « d’Auguste »
En l’an 9, Octave n’était que « Princeps » (le premier des sénateurs) sans doute « imperator » (général en chef et chef d’état) mais pas encore « grand Pontife » (maximus pontifex, grand prêtre) ni « Auguste » (divinisé)
Il deviendra quelques année plus tard le premier de toute une lignée de fous, de tarés, de jean-foutre (avec quelques « grâces » parfois, mais somme toute, assez rares) et le dernier de ces empereurs, Romulus Augustus (ou Augustulus), un tout jeune enfant qui portait à la fois les noms du fondateur de Rome et du premier des Auguste, sera forcé par Odoacre d'abdiquer en 476 en faveur de l'empereur romain d'Orient, Zénon.
Une légende veut que ce jeune et dernier empereur romain soit exilé en Bretagne ou en Angleterre et qu’il y fut accompagné par un certain Arthur Pendragon et un certain Martinus Lotharus pour sortir de l’Antiquité et faire entrer l’Occident dans le Moyen âge (mais bon, allez savoir hein !)

C’est un événement terrible survenant à l’automne de l’an neuf qui hâtera sans doute la consécration d’Auguste : La bataille de Teutobourg, également connue sous les noms de bataille du Teutoburger Wald ou bataille de Teutberg, en Basse Saxe, où trois légions entières furent massacrées par des Germains qui commençaient déjà à turbuler graves aux « limes »
Cette sanglante pâtée fut pour les Romains une sorte de 11 septembre…
On raconte qu’en recevant la tête coupée de son général vaincu (Publius Quintilius Varus) Octave aurait hurlé cette phrase historique : « Vare, legiones redde » (Varus, rends-moi mes légions)
Il n’y pouvait plus rien, ce pauvre Varus…

Alors que sévissait une grave crise économique, c’est aussi en l’an 9 que naquit Vespasien qui donnera son nom aux tant regrettées vespasiennes parisiennes (pissotières ouvertes et gratuites) non point qu’il les inventa, mais parce que cet empereur romain institua une taxe sur les urines (la taxe pipi) un impôt sur la collecte d'urine qui servait aux tanneries de Rome.
Comme quoi, il y a deux mille ans, nos bons politiques avaient déjà de l’imagination en ce domaine !

En l’an neuf, le Grand Pan était toujours vivant ; un certain Jésus de Nazareth était peut-être déjà né, mais personne n’est vraiment encore d’accord sur l’âge qu’il pouvait avoir alors et ni Cicéron, ni Sénèque ou autre Juvénal n’en parlait au forum de vingt heures.
En Gaule, les petits enfants ânonnaient leurs déclinaisons : « Rosa, rosae, rosarum rosis »

Pendant ce temps-là, en Chine, un certain Wang Mang renverse la dynastie Han et pour calmer le peuple, il décidera de limiter le commerce des esclaves et procédera à une vaste répartition des terres.

C’était en l’an neuf, il y a deux mille ans
Comme le temps passe vite hein !

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Divers et d'autres saisons

Repost 0
Commenter cet article

giovinetta 04/01/2009 21:19

un seul sexe et le poil transparent.. mais bien là pour t'adresser mes voeux les meilleurs à cocher selon l'ordre de ton choix

Martin-Lothar 05/01/2009 21:15


Giov : Merci. Bonne année à toi aussi. On n'a jamais en même temps un sexe et un poil (dans la main !)


Alf 04/01/2009 16:31

Nan ! Octave c'est le jeune premier qui joue dans la série Rome de HBO !

Martin-Lothar 04/01/2009 19:56


Alf : Oui, c'est ça mon chat et il a joué dans Ben Hur aussi hein !


Prax 04/01/2009 16:14

L'octave c'est déjà beaucoup de notes, l'auguste c'est le piano entier ?

Martin-Lothar 04/01/2009 19:55


Prax : Pff ! N'importe quoi ! Au coin ! Mais qui va piano..