A part Ted d’Oeuf…

Publié le 8 Mars 2007

Classé dans la série : « Dans la gueule du loup »

Mes fidèles et bien aimés lecteurs de chez Tousexe & Toutâge & Toutpoil connaissent par trop ma passion pour l’œuf (de tout cul) que j’ai souvent évoqué dans ma série « Dans gueule du loup » (En lien aussi à gauche, pub)
L’œuf d’oiseau (ou pas) comme l’amour est un oiseau rebelle.
Il est même un rebelle dans lui-même qu’il faut tôt mater – et surtout surveiller ferme si on ne veut pas trop faire d’omelette alors que l’on a envie de manger autre chose.
Surtout, si l’on a un besoin gourmand et raciste de séparer le jaune du blanc pour faire des spaghettis à la « Carbonara » par exemple.

Or donc pour séparer le blanc d’un jaune d’œuf, il y a deux méthodes : La traditionnelle et la techno.
La méthode traditionnelle a été remarquablement exposée par Alf le Chat en commentaire de ma question n° 177 : « Il suffit de faire passer le jaune d'une demie coquille à l'autre » (Fin de citation)
Certes, mais quand on est manche comme moi, généralement le blanc ou le jaune (voire les deux) se retrouvent dans un azimut différent des prévisions de la recette ou les plans du maître queue.
C’est la serpillière qui se régale alors (La chienne !)

La méthode techno utilise un appareil révolutionnaire du feu de dieu dont je recopie l’image ici-bas :

LeMachin

Cet engin révolutionnaire en plastique moulé, qui ne pèse pas plus de 20 g et ne coûtant pas plus cher que la peau des fesses d’un cafard Pygmée nain, se place sur n’importe quelle tasse.
Il suffit alors de cogner délicatement notre œuf contre une indentation prévue à cet effet et le contenu glisse alors en un clin d’œil et en un tournemain dans le creux de l’appareil.
Quelques secondes et quelques délicates secousses (voire vibrations tournoyantes) après, le jaune se sépare sans aucun regret de son collant et visqueux blanc à jeter ou à battre en neige du Kilimandjaro (ou pas)
Sauf à taper l’œuf trop fort, il n’y a plus ni jurons, ni taches infâmes gluantes graves partout où il ne faut pas.

Ce séparateur est un de ces gadgets, simples, efficaces et malins que mes parents, cuisiniers de paire et hors paires adoraient et collectionnaient.

A n’en point douter, ce machin est une des plus grande invention de l’Homo Sapiens Sapionce à l’égal de l’eau tiède, la trottinette pliable ou la cinquième constitution de la République Française.
Je vous aurais prévenus !


Fin de loup

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Leu Warou 10/03/2007 13:37

Anita : Et même naturelitchiMyrtille : J'ai un âge mental de moins de 6 ans, tu devrais le savoir !You : C'est une question d'imagination hein !Mélusine : Un oeuf virtuelNijenn : Crois-moi, tu ne seras pas déçue de cet engin.Tippie : Pas vu pas pris pas lu. C'est une grande perte vraiment pour la blogosphère ? (LOL !)Saturnin : On a rarement le choix du trou (du cul ou pas)

saturnin abadie 09/03/2007 22:00

Mais je déteste les oeufs car ils me font vomir et si je les aimais, je refuserais de manger ces trucs qui sortent du cul des poules.

Tippie 09/03/2007 10:24

As-tu encore mes commentaires postés hier soir ?Visiblement, ils ont tous sautés (partout où j'ai commenté sur CB). Décidément... je sais que je dis que des trucs pourris.. mais tout de même ! *groumff*

Nijenn 09/03/2007 08:43

On en apprend tous les jours ! J'ignorais le séparateur d'oeuf. Jusqu'ici, je me débrouillais sans, question d'habitude, mais... si j'en croise un, j'achète. En ce moment, les cocottes pondent et j'ai des oeufs du jour de chez ma voisine. C'est quelque chose ! Toute l'année, je lui apporte restes de pain et autres reliefs de cuisine bons pour nourrir les poules et en échange, j'ai des oeufs frais du matin quand j'en veux et quand il y en a. Ce sont de sympathiques arrangements de bon voisinage villageois. Bises et bon week-end. Pour ma part, j'ai de la visite et je serai aux fourneaux.

melusine 08/03/2007 23:28

et quoi qu'on gagne?????:))

You des Alpages 08/03/2007 22:49

Ce n'était donc pas un gadget sexuel ? Que je suis déçu...

myrtille 08/03/2007 21:37

je pensais que ce truc n'était vaguement utile qu'aux enfants de moins de 6 ans...Ma mère aussi fait la fortune des inventeurs de fil à couper le beurre tarabiscotés et encombrants, et dont personne ne se sert jamais.Perso, je préfère les trottinettes pliables !

anita 08/03/2007 21:27

Oeuf corse!