Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Le couteau quantique de Lichtenberg

22 Juin 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Quantiques du loup, #Lichtenberg

« Un couteau sans lame auquel manque le manche » est un aphorisme fameux de Georg Christoph Lichtenberg (1742-1799) écrivain, philosophe, physicien et astronome allemand.
Il écrivit plus de 8000 pensées dont de très nombreuses sont de cette trempe : des lames  spirituelles de finesse, d’intelligence et d’humour.

Ce couteau sans lame et sans manche est plus qu’un aphorisme, c’est de la philosophie quantique !
Car il existe bien cet outil, puisque il est décrit par Lichtenberg, mais il est introuvable, inutilisable.
Ce couteau n’est pas impossible ; il n’est pas impensable ; il n’est ni virtuel ni même improbable : Il est !
Il lui manque seulement 2 choses faisant qu’il ne peut pas être pris, rangé dans un tiroir ou lavé et il est évident que personne ne se blessera avec.
Cet objet est donc quantique : Il est réel (physiquement) mais on ne pourra pas ni le voir, ni le saisir jusqu’à ce que l’on retrouve soit sa lame, soit son manche.

Illustration : Jérôme BOSCH (Vers 1450-1516) Détail du triptyque du jardin des délices (1500) Huile sur bois, Musée du Prado, Madrid, Europe

Fin de loup
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
allons allons ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_la_gomme_quantique_%C3%A0_choix_retard%C3%A9#cite_note-1
Répondre
M
Pat : rien compris. Tiens, à propos de brouillard quantique, votre blogue est inaccessible. C'est normal ?
G
C'est malin ! ce couteau va me rester planté dans la tête jusqu'à ton prochain post !
Répondre
M

Gothic Inside (Quantebidouille, quel pseudo !) : J'ai eu pitié de toi. J'ai posté dès le lendemain... (bises)


L
ce couteau est puisqu'on en parle, non ?
Répondre
M

Mère Castor : En quelque sorte, oui. Mais comment peut-on être affirmatif avec un quanta ?


P
on ne doit PAS
Répondre
M

Prax : J'avais compris au premier tour. Mais merci pour les autres.


P
alors, on ne doit parler de misère sexuelle mais de sexualité quantique ?
Répondre
M

Prax : Ne mélange pas tout STP. On ne baise pas avec un couteau hein ! (Hélas)


M
Bosch j'adore, mais je ne vous apprends rien...
Un couteau est un objet avec de la dialectique dissoute dans lui et partagée entre ses deux parties. Un couteau c'est un objet fascinant! il suppose deux univers, deux entités: un être-tranchant et un être-tranché, le couteau c'est un invitation aux rencontres. Tandis qu'une paire de ciseaux passe son temps à dialoguer avec elle même.
Répondre
M

Monsieur : Bosch et les couteaux, j'en reparlerai. Très belle pensée sur les ciseaux !


B
Ce tableau me fascinait quand j'étais enfant. Plein de détails, plein d'histoires un peu bizarres, pas très gaies, mais vraiment étranges, à regarder pendant des heures.
Répondre
M

Berthoise : Des tableauw de Jérôme, moi, j'en ferai bientôt plein de billets sur mon blogue !


M
Fichtre! Je possède un tas d'objets quantiques sans le savoir!
Répondre
M

Muriel : Moi aussi, j'en ai plein les placards !