Voyageur d’outre classe

Publié le 29 Juin 2013

Nous savons que bon nombre d’artefacts en orbite, satellites-espions, de télés ou de la mort risquent nuit et jour de nous retomber sur la gueule en mille et un morceaux, ou pas.

Nous apprendrons qu’un Voyager One, une sonde de misère, un bidule de merde a d’ores et déjà quitté l’espace sacro-saint du système solaire pour aller se perdre on ne saura jamais où.

Il ne donne plus signe de vie, nous dit-on.

Un trou noir nous le rendra peut-être dans cinquante mille ans.

Patience les gens.

Bon voyage petit robot terrestre et à bientôt.


Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Nature & sciences

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nain 10/08/2013 14:48


Ces sondes perdues me font penser à une chanson des Kraftwerk: Ohm.. Sweeeeet Ohm.. c'est triste pareil. Qui a dit que les machines n'avaient pas d'âme?

Martin-Lothar 25/08/2013 23:46



Nain : Je ne connaissais que de nom, mais Kraftwerk peut être rajouté à ma liste. Je vais bientôt causer d'autres du même bois (ou pas) : retenez ces trois lettres CPO...


ET RAT HOMME : c'est PCO, pas CPO... (pff !)



Le blaireau-garou 09/08/2013 19:03


On ne te voit plus, l'ami. J'espère que tout va bien pour toi. 

Martin-Lothar 11/08/2013 21:45



Le Blaireau : merci pour ton amicale sollicitude. Je vais très bien. Je ne sais plus où je suis, mais je sens encore que j'existe toujours, alors...



STV. 11/07/2013 11:00


Eh oui : on n'a pas encore fini de polluer la Terre qu'on s'attaque déjà à la pollution de l'espace. Si j'étais un extra-terrestre, c'est pas par ici que je viendrais me baigner.

Martin-Lothar 11/08/2013 21:39



STV : en plus, ce n'est même pas recyclable. C'est sûr que les aliens vont protester. Mais bon, toi et moi, nous irons leur expliquer le blème hein ! Un apéro, un pizza et c'est dans la poche mon
pote, je te le dis.