Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Trois iCuls d’avril (et en queue de poisson)

2 Avril 2010 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Quantiques du loup

Pour célébrer notre jeune mois d’avril, je me suis torché l’iCul :

 FlegelNatureMortePoisson.jpg

Et si ces trois iCuls sentent en fil

Le poisson, ils sont d’avril

Et virils

 

Petit poisson carré ment sur un grill ;

D’huile, il lui faudrait un fil,

En Avril.

 

Les petits pois sont verts du mois d’avril ;

Mais ne perdent ni leur fil,

Ni leurs cils.

 

Illustration : Georg FLEGEL, (1566-1638) Nature morte avec poissons (1637) Huile sur bois (19 x 15 cm) Musée du Louvre, Paris, Europe.

 

A propos de l’iCul

 

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L@urence 05/04/2010 20:49


je me ferais bien cette grosse mouche en macro ...
pour le pain, heu ça va, non merci, sans façon ...
La cloche d'auvergne te fais de grosses bises !
PS : nous, pour Paques, c'etait plutot les lapins que les cloches
et oui lapins 10 it pour mon gamin !!


Martin-Lothar 11/04/2010 20:12



Laurence : Les lapins de Pâques sont allemands et protestants voire païens. Ils sont quand même européens hein ! Moi aussi, j'ai toujours connu les poules ou les cloches (j'en suis une grosse —
de cloche, et dès lors, je sais de quoi je parle)



muriel 03/04/2010 17:41


Mais que fait Jeff Goldblum sur cette miche?


Martin-Lothar 11/04/2010 20:05



Muriel : Tu vas trop au ciné, toi...



Saturnin Abadie,dératiseur 03/04/2010 11:51


Tout ça ne doit pas être très frais car il y a une grosse mouche qui ressemble à ma voisine.


Martin-Lothar 11/04/2010 20:03



Saturnin : Je savais que tu allais me parler de la mouche. Ta voisine, c'est une surprise hein !



Berthoise 02/04/2010 20:15


Depuis combien de temps ai-je mangé une friture d'éperlans ?
Trop longtemps, je crois.


Martin-Lothar 03/04/2010 02:52



Berthoise : Tiens, tu viens de remuer une vieille plaie dans mes souvenirs d'enfance. On en reparlera...