Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Structure sexagénaire (et plus si affinités)

25 Avril 2013 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Nature & sciences

ADN.pngCornefredouille, quel bazar de hasard ! Hier, en effet, je vous causais du petit Grégory et d’autres conneries encore plus terrifiantes parmi lesquelles notamment, l’ADN.

J’avais complètement zappé l’anniversaire d’aujourd’hui, les soixante ans (deux fois trente) de la (publication de la) découverte de la structure (en double hélice) de l’ADN par Crick et Watson.

Je rappelle aux cancres las qui extiment comme des porcs leur microcosme intime au fond de la blogosphère, que l’ADN est l’acronyme, le pseudo, le nom de guerre ou de résistance de l’acide désoxyribonucléique (à vous souhaits).

C’est en quelque sorte, le programme codé en ATGC (et non 0 et 1) faisant en sorte que je suis moi et que vous êtes vous, en chausses et en nerfs devant votre écran ou dans votre baignoire.

Un peu comme Linux, OSX, Window, OIS ou Androïd (ce sont des images hein !)  


Je ne vais pas rentrer dans les détails (voir monsieur Gougueule, mademoiselle Wiki & consorts), mais il me faut souligner que cette découverte le 25 avril 1953 de cette structure en forme d’escaliers de Chambord a ouvert les portes à bien des trucs, notamment le décryptage du génome du loup ou de l’homo smartephonus.

Cela étant, on ne sait toujours pas comment les éléments de l’ADN tiennent sur ces deux hélices en tango, cette mèche de perceuse génésique, cette vis sans fin adamique.

Laissant tomber la colle à bois, le ciment des familles ou le chewing-gum, d’aucuns avancent que ces machins tiennent par l’opération du Saint-Esprit qui a toujours bon dos et qui ne mange pas de pain (ou d’hostie).

Du reste, l’intervention de l’esprit (sain, saint ou pas) ne semble plus si ubuesque que ça vu les derniers tâtonnements de la physique quantique, mais c’est une autre histoire, voire un autre évangile ou pas.

Moi, je pense que ces bidules s’accrochent à leur structure rigolote parce qu’ils ne savent pas glander autrement, mais bon comme personne ne m’écoute dans ce monde cruel et azimuté…


Crick et Watson furent nobélisés pour cette découverte (élémentaire, mon cher Watson, que le grand Crick me croque !) et il faut savoir que ces deux-là étaient souvent sans gène (ah, ah !), car très politiquement incorrects…

Chapeau et merci à eux quand même.

Demain, je prévois une t’chiotte leçon de philosophie quantique en collaboration avec un certain François-Marie Arouet.


Illustration : ADN. Merci à Wikipédia.

 

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tripoda 26/04/2013 10:08


Comment les bases tiennent sur la structure? Mais voyons, par une liaison O-osidique en 1'! Et les sucres tiennent eux-même ensemble par des liaisons phosphodiester en 5' et 3', dans
l'ordre de lecture.


Je n'aurai sans doute pas compris la question...


En espérant éviter de causer des troubles quantiques comme la dernière fois, je vous dis: Bien à vous, vieux loup.

Martin-Lothar 26/04/2013 21:39



Tripoda : merci pour ces précisions expertes qui rafraîchissent tant ma mémoire, ma curiosité que mes archives. (Mais il est vrai de nos jours que ces choses-là évoluent si vite...). Bien à
vous.