Question du jour n° 361

Publié le 15 Avril 2010

Bon, on vole quand pour l’Islande ?

 

Note : Des centaines d’avions du monde sont plaqués au sol à cause de ce volcan qui a senti le printemps et qui pandicule en chiant toutes ses cendres dans notre bonne atmosphère. Ce cracheur de feu qui se lave en fumant au lit a un nom à coucher dehors « Eyjafjöll » et il a pour couverture un glacier nommé « Eyjafjallajokull » (ne pas le prononcer à table)

C’est ce fils de Vulcain et sa bande allègre qui auraient provoqué des petites « ères glaciaires » dans le nord de l’Europe, il y a quatre cents et deux cents ans. Bonjour le réchauffement global…

Dans tout ça, la bonne nouvelle est que j’ai trouvé une nouvelle rime en « ul » pour mes iCuls.

 

Fin du monde de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

daniel paillé 25/04/2010 15:21


Tu viens chez moi??????
Parfait! mais ne repars pas avec ma femme!


daniel paillé 22/04/2010 02:09


Vole quand?


Martin-Lothar 25/04/2010 00:01



Daniel : S'il se lave, comme disait Prométhée. (je passe t'embrasser dès que possible, mon vieux)



zigmund 18/04/2010 20:46


peut on ricaner un brin
-des Islandais si fiers de leur réussite économique qu'ils recevaient les touristes froidement
-de ces mêmes Islandais qui font la tête au moment de payer l'addition de leurs achats à crédit
-de ce volcan Eyjafjall qui cloue les avions au sol mieux qu'une bonne crise pétrolière ou autre ?
profitons, le ciel est bleu sur nos têtes pour qq jours


Martin-Lothar 19/04/2010 21:47



Zigmund : Sauf votre respect, pour ricaner, comme Voltaire ou pas, il faut très bien connaître le sujet ou l'objet de la moquerie - surtout si l'on est Français.


Cela étant, les Islandais sont aussi "quantiques" que leur pays : un île volcanique, sauvage, primordiale où il fait une nuit glacée pendant six mois et un jour froid le reste de l'année.


Par ailleurs, ce peuple (plus européen, tu meurs) est divisé en deux : les pêcheurs (d'Ilslande - bien Loti) et les autres. Les derniers demandent à cor et à cri, depuis des années à entrer dans
la CEE tandis que les premiers (pêcheurs devant l'éternel) se feraient tuer pour éviter ça.


Quand volcan, tout vole (Proverbe lotharien)



muriel 18/04/2010 20:17


Oui c'est vrai c'est gentil de la part de Monsieur ou Madame numéro 3 de nous éclairer un peu. L'islandais est une langue quelque peu brumeuse voire opaque.


Martin-Lothar 19/04/2010 21:28



Muriel : Le n° 3 n'est pas une gentille madame, mais un féroce loup-garou scandinave qui en deux (même 4 !) où je pense. Pour l'heure, l'islandais est plus fumeux que brumeux. Bises



Tippie 17/04/2010 22:31


Je suis pas tout le monde :)

Il est gentil commentaire 3 de nous traduire tout ça. D'un coup, ça parait vachement moins barbare.

Une rime en "ul", tu dis?


Martin-Lothar 19/04/2010 21:25



Ma Tippie : Calme-toi STP. Tu sais, il y a des rimes et puis d'autres. (Bises)



Monsieur 17/04/2010 16:22


Peut-être pourrez vous me le dire, vous qui savez beaucoup... pourquoi tout le monde a peur de la fin du monde?


Martin-Lothar 19/04/2010 21:24



Monsieur : Va en faire un billet tiens, même un "quantique"



anton 16/04/2010 16:04


Eyjafjallajokull:

Eyjaf = Islande
Eyjafjall = montagne d'Islande
jokull = glacier


Martin-Lothar 19/04/2010 21:22



Anton : Merci min fiu pour ces précisions de chez Viking & Co.



Saturnin Abadie,dératiseur 16/04/2010 12:29


L'homme dans sa toute puissance arrogante remis à sa place par la nature qui lui dit "va coucher le roquet", ça ne peut avoir que du bon. Dans réchauffement global, il y a le mot global.


Martin-Lothar 19/04/2010 21:21



Saturnin : Et le global, ce n'est pas de la balle !



Berthoise 16/04/2010 09:35


J'ai cru comprendre qu'on avait pas fini de se cailler les miches.


Martin-Lothar 19/04/2010 21:20



Berthoise : Selon le grand principe de précaution : Mets-toi les miches où tu peux, mais surtout au chaud.