Quantique du plus vieux des printemps

Publié le 18 Décembre 2010

ErnstEuropePluie.jpgFrères humains qui avec moi vivez, en vérité je vous le dis : je n’ai jamais connu un vieil automne aussi mordant, aussi floconneux, aussi glissant.

Je n’ai jamais connu un vieil automne aussi pisse-froid. Je n’ai jamais connu un vieil automne aussi chiant.

Même pas quantique.

Le plus jeune des hivers n’est pas encore né que j’en ai déjà marre de toutes leurs saisons à la con.

Saint-Jean le baptiste se prend déjà une tête qu’il n’a pas encore perdue.

Mardi, sur le plateau des équinoxes, sera le solstice. Mardi prochain sera le plus jeune des hivers, qui nous montrera peut-être sa face d’apocalypse.

Enfin !

Jupiter, le caillou, pas le deus pater, hélas, n’a jamais été aussi proche, mais les anges n’ont plus de ski ni de sexe et les ogres sont sans culotte.

Au prochain renouveau, au solstice d’été, aux feux de l’autre Jean, nous ferons sans doute les bilans de nos bals et de nos violons (ou pas…)

Les vautours, les cigales et les homards s’en brosseront les dents.

Pour sauter un feu, qu’il soit vert, orange ou rouge, pour sauter un feu il faut être vivant.

Comme quoi, la météorologie, l’ethnologie, la génétique, l’écologie, l’économie, sont des sciences trop jeunes et trop sages pour être confiées aux politiques.

Qu’ils aillent se faire foutre ces faux minuscules guignols à deux balles de mes deux.

Comprenne qui pourra.

Dig it. (digitus)

Et d’autres vieux parapets, comme disait Arthur (Rimbaud, pas le roi, hélas, pauvre Yorick…)

 

Illustration : Max Ernst (1891-1976) l'Europe après la pluie, 1942, Wadsworth Atheneum, Hartford, Collection. USA.

 

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Commenter cet article

Giovinetta 30/12/2010 21:50


même un dernier jour de l'année tu vas gagner ta croûte ?
hem, au fait, j'essaie de changer les rideaux 'chez moi'
Bon courage pour la bise (du dehors)


Martin-Lothar 11/01/2011 21:10



Giov : changer des rideaux, c'est aussi du boulot (surtout pour un manche comme moi)



daniel 28/12/2010 18:50


Vous êtes tannés... venez chez moi...avec vos mitaines...


Martin-Lothar 30/12/2010 21:46



Daniel : pff ! je viens à la nage si tu veux, mon ami (aux temps chauds hein !) Mais bon, le Québec en hiver, même avec toi, ce n'est pas vraiment mon idéal chaleureux. (biz et meilleurs trucs à
toi et à tous les tiens de tout âge, poil, horizon et sexe, tabernacle !)



Nils 24/12/2010 15:54


Tu n'es pas seul à en avoir marre, hein! Ça je peux te l'assurer. Heureusement c'est les vacances et je n'ai pas besoin de sortir de chez moi ;-)
Je te souhaite joyeux noël à toi et aux tiens, en espérant que tu es bien au chaud!


Martin-Lothar 30/12/2010 21:40



Nils : Je suis bien au chaud dans ma tanière, mais il faut que j'en sorte pour aller gagner ma croute ! Joyeux solstice et heureux Janus à toi et à tous les tiens, mein guter Freund.



Giovinetta 23/12/2010 22:17


c'est vrai qu'il faut avoir ans le coeur le soleil qu'on n'a pas toujours dehors
Mais bon sang, pourquoi faut-il que le petit avec lequel je jouait péniblement aux légo à 18 ans (contre rétribution évidemment) ait fondé son foyer tout en haut de la Norvège, Tromsö où il fait
nuit 6 mois d'affilée et où tout est blanc encore plus longtemps ?
ceci dit (Belle abbesse mais tu avais traduit) Bonne fête de solstice et n'oublie pas : "hic jacet in praesepio..."


Martin-Lothar 30/12/2010 21:36



Giov : "lego" Ah crudel !



Berthoise 19/12/2010 15:10


Toi aussi, tu souffres ?
On ne peut plus sortir de chez nous, on se pèle, je veux aller dans un pays où il fait beau. Voilà, c'est dit.
Bises toutes blanches.


Martin-Lothar 30/12/2010 21:35



Berthoise : je déteste le froid, la glace (sauf dans le whisky ou le pastis) et tutti quantique. Je veux être un ours pour hiberner, voire une marmotte ! Mais non, pas le droit...