Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Quantique du pain et des jeux

9 Mars 2013 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Quantiques du loup

SeuratCirqueFrères humains qui avec moi vivez, en vérité je vous le dis, ce monde ressemble à un cirque en faillite où le Monsieur Loyal n’en revient pas à jeun de sa trente-troisième garde à vue : il pue l’alcool, le shit et la procédure et se demande ce qu’il fout là et comment il tient encore debout.

Ce monde ressemble à un cirque en faillite où même les trapézistes n’ont plus confiance en leur partenaire, ni du reste, en leur filet manquant par mesure d’ultimes économies ou de trop vieilles fiertés ; « nous sommes les mêmes choses et les mêmes êtres » se disent-ils avant de s’élancer dans le vide des espaces, des regards et d’eux-mêmes enfin.

Ce monde ressemble à un cirque en faillite où le dernier clown blanc de cheveux et de chèque broie du noir, rouge de honte, en s’apercevant qu’il ne fait plus rire jaune que son banquier vert-de-gris.

Ce monde ressemble à un cirque en faillite où le lion, buridanesque, obèse et décati, n’a même plus la folie jungleuse de déchirer son dresseur cancéreux jusqu’aux os qui s’en fout d’ailleurs comme de sa première zézette.

Ce monde ressemble à un cirque en faillite où le dernier spectateur est un pompier de service dans le dos duquel deux enfants aux regards de braise s’enlacent, tendres, pour ne rien faire d’autre que tout réinventer — peut-être, voire sans doute, du moins, j’espère.

 

Illustration : Georges SEURAT, 1859-1891, Cirque, 1887-88, huile sur toile, 100 x 150 cm, Metropolitan Museum of Art, New York, USA.

 

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fille 13/10/2014 15:49

Gréville disait: "Un monde qui ne pourrait s’émouvoir de sa beauté serait bien près de la faillite"...il y a déjà bien longtemps que le monde est d'une atroce laideur...

Tripoda 09/03/2013 15:24


Je n'attends plus que le suicide de Loyal et la chute des trapézistes, les cafards (nous) pourront enfin vivre en paix...

Martin-Lothar 16/03/2013 02:27



Tripoda : merci pour votre commentaire, mais je vous trouve très injuste pour les cafards, car ils sont tout, sauf des parasites (mais j'en reparlerai hein !)