Quantique du grille-pain

Publié le 7 Février 2014

Cette nuit j'ai fait un rêve étrange et stupide : j’étais entré dans une improbable boutique où je fus accueilli par une jeune femme ressemblant plus ou moins à une de mes charmantes collègues de bureau et à qui j'ai demandé de bien vouloir m'échanger un grille-pain que j'étais supposé avoir acheté récemment dans ce magasin.

Le motif de cet échange était que cette rôtissoire à tartines était destinée à des clients gauchers alors que dès ma plus tendre enfance, je suis un indécrottable droitier.

...

Je ne me souviens plus hélas de la suite des opérations et notamment, si je suis reparti avec un grille-pain pour droitier.

...

Au réveil, j'ai médité quelques minutes ce rêve de grille-pain en me demandant comment une telle imbécilité a pu occuper mes neurones en goguette ne serait-ce qu'une fraction de seconde et c'est alors qu'une angoisse métaphysique m'étreignit profond, pour in fine, me jeter fissa hors de mon lit comme l'aurait fait la plus urgente envie de pisser : mon grille-pain à moi de ma vie éveillée, est-il de gauche ou de droite ?

Je me suis alors rué dans la cuisine et, zappant l'habituel, quotidien, primordial et éternel verre d'eau de tous les matins du monde — une préconisation de Gaston Bachelard himself — j'ai sorti mon grille-pain du sommeil de son placard pour l'examiner derechef.

...

C'est un grill vertical, électrique, parallélépipédique et oblong, de marque Moulinex et de genre « tout pain » qui m'a été offert au siècle dernier, par je ne sais plus qui, mais certainement à l'occasion d'un emménagement dans une de mes tanières. 

Il faut vous dire que jamais de ma vie je n'ai acheté le moindre grille-truc, mais que ce cadeau-là m'a toujours comblé dans l'art et le bonheur de supplicier le pain quotidien ou pas.

Le constat fut rapide dans l'exécution et clair dans la conclusion : mon grille-pain est de droite et même d'extrême droite dans la mesure où toutes ses commandes se situent sur le côté droit et que le fil électrique sort d'une des deux faces qui ne peut être que d'arrière si l'on ne veut pas contourner l'appareil du cordon pour le brancher.

...

Réflexion faite, je me refuse d'analyser ce rêve (comme tous les autres d'ailleurs) en exhortant aussi mes lecteurs à éviter d'avancer une quelconque hypothèse sur ma libido ou autres pathologies affectant peu ou prou le moindre de mes neurones qui, s'ils ne sont plus myriades — pour autant qu'ils le furent un jour — méritent beaucoup de respect, ne serait-ce que pour l'originalité de leurs délires nocturnes.

Cela étant, si un fabricant de grille-pain me lit, je lui offre l’idée ingénieuse, commerciale et écosociale en diable d’enfer de fabriquer des machines à griller soit pour gaucher, soit pour droitier ; de tels trucs luttant contre les discriminations tous azimuts à la con ont la cote et éventuellement méritent des subventions (avec l’argent des autres, gauchers ou droitiers, du reste).

Note : Je ne pense pas que le brave Sigmund Freud ait jamais abordé la psychanalyse du grille-pain électrique, mais il a sans doute connu cet ustensile qui aurait été inventé en 1893, en Angleterre, par la compagnie Crompton.

 

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

Marité 11/03/2014 11:20


Oh Martin Lothar, comment n'avez-vous pas saisi la simplette vérité, ce n'est pas votre rêve mais celui de votre grille-pain.


Vous êtes possédé par La Machine, courrez vers l'exorciste...

Martin-Lothar 12/03/2014 22:28



Marité : l'enfer est pavé de bonnes inVentions. Pour tous les exorsistes, je suis irrécupérable, comme tous les loups du reste... Bien à vous.



GP Inox 26/02/2014 18:12


Très belle reflexion sur les grille-pain :)

Martin-Lothar 28/02/2014 22:51



GP Inox : merci. J'aime beaucoup votre blogue.



la Mère Castor 09/02/2014 22:41


Et bien non, non et non. Car nous, les gauchers, sommes un peuple tolérant et bien conscient des souffrances qu'infligeraient au peuple des droitiers un passage à gauche toute, ouvre boite,
casserole et louche à bec, grille pain, ciseaux de couture et autres ustensiles quotidiens. Ce qui devait être dit.

la Mère Castor 08/02/2014 14:41


Et voilà, il faut faire un rêve loufoque pour se rendre compte de la triste situation du gaucher, éternelle minorité bienveillante qui sait, elle, s'adapter à ce monde de droitiers. Inutile de
préciser que je suis gauchère. Pas mon grille-pain.

Martin-Lothar 09/02/2014 20:45



Mère Castor : il faut fonder un parti des gauchers (PDG) (qui pour le coup sera vraiment de gauche et la droite n'y verra que du feu avec un tel sigle)



Tripoda 08/02/2014 11:05


C'était instructif. Mon grille-pain, de modèle plus récent, est également dextre. Ce qui ne me pose aucun problème dans la mesure où je suis ambidextre du grille-pain (et par ailleurs gaucher au
stylo et droitier à l'ordi...).

Martin-Lothar 09/02/2014 20:42



Tripoda : vous avez de la chance de n'être pas gauche ni manche comme moi de votre main gauche. Pour l'ordi, j'ai essayé une fois de mettre la souris à gauche : je ne recommencerai plus jamais
(le disque dur a failli rentrer tout seul à pied dans son usine natale).