Nouveau lexique à l'usage de l'homo gallo-informaticus sapiens sapionce

Publié le 29 Avril 2013

La langue française étant de moins en moins à la mode de chez nous (chouX, hibouX, caillouX, dugenouX) et surtout de par notre vaste et moderne monde mondialisé, faustien et néanmoins planétaire, pour ce qui concerne (notamment) toutes les folles avancées browniennes décoiffantes, scientifiques et technologiques, certains tiquent en corps et encore sur l'emploi de mots quotidiens et nouveaux en ces domaines et qui ne sont que de méprisables anglicismes globischiens et barbares à caguer. Ah mais, na !

Depuis des lustres et des lustres déjà, à l'instigation de nos zins canadiens (vive le Québec libre, merde !) nos braves académichiens et autres milli-maîtres à panser, préconisent donc de substituer ces « gros mots même pas français, Môssieur » par des termes plus civilisés c'est-à-dire figurant peu ou prou dans tout honorable dictionnaire qui se respecte, c'est-à-dire français Môssieur de chez Larousse ou Lablonde ou Labrune ou de Toupoil et qu'importe que leur étymologie ait une gueule de pâtre grec, saxon, latin, rebeu, russe, chinetoque, anglais, rital, portos, boche, espagnol et autres métèques de nos deux.

Le mot français plus ou moins sot, grenu ou ridicule ainsi substitué, tel minitel par exemple, est généralement rarement employé (du moins en France), mais bon.

...

De nos jours de chez Maintenant Ltd & Co, pour tout ce qui est « iPad » pommé ou pas, le mot « tablette » s'est vite imposé et du reste, il a la grâce quantique de désigner à la fois ces bijouX de technologie et ces antiques plaques de tout bois, cire, papier, pierre, métal, que les vénérables scribes et autres runeurs de la nuit des temps posaient sur leurs genouX pour y inscrire leur liste de courses, leurs évangiles, leurs lois, leurs recettes anthropophages ou végétariennes ou leur blogue ancestral (par exemple).

...

Autre cas — qui me séduit beaucoup — que j'ai repéré je ne sais plus où, et je ne sais pas dès lors s'il est officiel ou pas, le néologisme français « ippareil » qui est une sorte de mot-valise composé du radical « i » pour Internet et du « ppareil » cannibalisé du substantif « appareil » et qui désignerait désormais toute machine informatique (PC, tablette, smartphone, et périphériques de tout boulevard et d'utilité).

...

Enfin, pour ce fameux, acheté et très « hype » smartphone des palais décatis et des banlieues dorées, je propose un nouveau mot de mon invention : « Chicfaune » composé de l'adjectif « chic » pour « smart » et pour « phone » de l'homophone (ah, ah !) « Faune » en référence à l'antique, espiègle, ludique, libertin, ithyphallique, ésotérique et pervers bouc-garou romain Faunus qui se faisait aussi voir chez les Grecs sous le pseudo de Pan.

Je trouve ce mot très classe, érudit, quantique, civilisé en diable, taquin, sympa, lotharingien et donc incontournable.

...

Je suis persuadé qu'une telle proposition emportera mon élection unanime et ovationnée à l'Académie française (Môssieur) où je poserai bientôt mon impérial et lupin cul sur le siège qu'occupait naguère le très regretté Steve Jobs.


— Hein ? Quoi ?


Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Le Dico

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Berthoise 01/05/2013 09:15


j'aime bien l'idée du chicphone.

Martin-Lothar 11/05/2013 15:45



Berthoise : c'est chic de ta part. Bises