Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Le printemps d'Einstein

23 Mars 2014 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Quantiques du loup

 

R136

« Ça a l’air beaucoup plus beau d’ici en haut que ça l’est d’en bas, tu ne trouves pas ? Oui. C’est vrai. Il y a beaucoup de choses qui sont mieux de loin. Tu crois ? Oui. Sans doute à commencer par la vie qu’on a déjà vécue. Ouais. Peut-être aussi celle qui nous attend. »

(Cormac McCarthy, la Trilogie des Confins, les Villes de la Plaine, chapitre III)

« La cosmologie est-elle au seuil d'une révolution ? C'est la question que l'on peut se poser aujourd'hui. Les membres de la collaboration Bicep, qui utilisent un télescope situé au pôle Sud dédié à des études bien spécifiques du rayonnement fossile, auraient en effet détecté les modes B de la théorie de l’inflation. » (18/03/2014, Laurent Sacco, Futura-Sciences)

Je sais qu'en ce jour d'élection le Big-bang et autre commencement et fin de tout n'intéressera personne, mais je ne peux pas passer à côté de cette découverte astronomique aussi énorme et rare qu'un élu compétent et honnête et qui, aux yeux de certains astrophysiciens, semble aussi primordiale que le premier des printemps du monde.

Résumons-nous : ils auraient enfin la preuve du Big-bang et de tout le bordel et son train qui s'en est ensuivi il y a quelques treize milliards d'années et des brouettes pascaliennes (au plus bas mot et à plus vraie date).

Cet indice majeur serait un mouvement incongru d'ondes gravitationnelles détecté au fin fond du trou du cul de Monsieur Univers. En quelque sorte, ces savants stellaires, un peu proctologues, auraient aperçu la gueule fossile et acnéenne du jeune Mr U. En pleine puberté et jetant sa gourme dans les champs ardents et particulaires de l'espace infini ou pas.

Ils eurent donc l'image originale et subliminale d'un adolescent qui, las des contes quantiques et des légendes ondulatoires, se gonflait d'un orgueil démesuré après avoir imaginé les atomes, les particules, les molécules, bref, après avoir créé la matière, tout simplement...

Ce qui n'est pas rien, surtout quand on fut orphelin dans le néant...

Une sorte d'éjaculation primordiale et universelle, dirons-nous.

...

Cette hypothèse de l'expansion, de l'inflation de l'univers primitif avait déjà été avancée par nombre de physiciens dont l'incontournable Albert Einstein quand il avait balancé dans le panier de crabes académiques son équation toute bête d'énergie, de masse et de vitesse ultime, relative, mais lumineuse.

...

Il serait bon, judicieux et opportun ici de rappeler aux cancres las qui s'astiquent béats leur bâton de colle au fond de la blogosphère que cette idée de Big-bang a été largement inspirée par « l'atome primitif » imaginé par un chanoine catholique belge nommé Georges Lemaître (1894-1966).

...

Je préciserai rapidement aux autres que le Big-bang n'est pas une explosion, mais une croissance, une adolescence, un gonflement primordial, une inflation exponentielle, un bourgeonnement infini et permanent ; un peu et même beaucoup comme notre présent printemps d'équinoxe et comme en témoigne à cette heure la fleur de cerisier ou de prunier qui est exactement ou pas celle de l'année dernière comme elle fut celle ou pas d'il y a mille ans, voire plus ou pas.

Parce que le Big-bang comme l'univers ne sont pas achevés : rappelons-nous chaque jour que nous vivons dans un geste ; nous volons sur une flèche ou une balle tirée par un archer (peut-être amnésique) ou par personne en fait, vers une cible ou un gibier en cours de création.

Restons quantiques, ça nous aidera à oublier certains autres et surtout leur connerie qui est aussi infinie que l'univers, comme disait Albert.


Lien : l'article (un peu trapu, hein !) de Futura-Science. Les commentaires y sont aussi très intéressants.

 

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

farf 24/03/2014 13:19


PS : manque une légende à la photo ;)

Martin-Lothar 24/03/2014 20:50



Farf : c'est l'amas d'étoile R136 que j'avais évoqué dans ce billet : http://www.martin-lothar.net/article-de-l-ignorance-voulant-se-faire-plus-grosse-que-tout-l-univers-54368879.html


Le jour du Big-bang, j'étais grippé et je n'ai pas pu faire de photos ^^



farf 24/03/2014 13:17


Une grande nouvelle en effet, dont je suis un peu les différentes annonces et dont la confirmation (ou infirmation) est attendue probablement pour l’automne. Les équipes de Planck auront
certainement leur mot à dire sur le sujet eux aussi et ça s’annonce passionnant :)


(même si les explications purement scientifiques sont du chinois pour moi)


 

Martin-Lothar 24/03/2014 20:46



Farf : oui, c'est passionant, car ça bouge (vibre) beaucoup en ce moment dans l'infiniment grand comme dans l'infiniment petit. Mais laissons le temps au temps, car il n'y a pas science sans
patience ni conscience. Bien à toi.