Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

L'orange de Guillaume et d'Alexandre

30 Avril 2013 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Loups et loups-garous

MorGuillaumeOrangeTaciturne.jpgAinsi donc, en ce mardi (jour de Mars) 30 avril (mois d'Aprilia) de l'an de Grèce et de disgrâces 2013, les Zoolandais ont un nouveau roi dans leurs Pays-Bas (ne l'appelez plus jamais Hollande) et qui se nomme Willem-Alexander.

Bon, d'une manière colonelle sinon générale, je seux me contrefoutre de ces têtes de gondole parimatchées sinon parimatchistes comme de ma première zézette, mais les deux prénoms de ce nouveau roi m'interpellent dans mon quelque part de citoyen européen (et fier de l'être) et de grand amateur d'Histoire de l'Europe en particulier et de l'Occident en humaniste (soyons larges et vastes, car par ces temps de mutations tous azimuts...).

Je rappelle tout d'abord aux cancres las qui se curent béats leur couronne avariée au fond de la blogosphère que les Pays-Bas, peuplés à l'origine de Bataves et de Frisons, excellents marins, commerçants, artistes et bâtisseurs, ont toujours joué un rôle tout aussi majeur que discret dans la construction de ce foutu Occident si décrié et envié à la fois.


La maison d'Orange dont est issu nôtre nouveau roitelet, est du reste une des plus anciennes, influentes et puissantes qui fut. Elle régna même un temps sur tout le Royaume-Uni et donc sur l'Angleterre, dont le premier roi Normando-Vikingo-Saxon se nommait lui aussi Willem (ou Wilhelm ou encore Wilhelmus ou Willy comme l'appelait dans leur lit, son épouse et ma néanmoins ancêtre, la tapissière reine Mathilde).

Je répète, une fois de plus (voir les archives de ce blogue) que le prénom saxon Wilhelm signifiait heaume volontaire (will + helm — tête de lard si vous voulez) et qu'il dériva au gré des alphabets et des jargons divers et variés en William, en Guilhem (Le latin ne connaissant pas la lettre W) puis en Willy, Guillaume (ouai ! ah pardon…), Bill, Guillermo, Billy, sachant que le petit dernier de la série, Liam, est très à la mode en ce moment et est porté par un loupiot de ma meute qui est par conséquent, lui aussi un des (très, très, très nombreux) descendants du Conquérant du même prénom. (Ouf, quelle phrase hein !).

...

Quant à Alexander ou Alexandre ou Alexis ou Alex, c'est le rejeton métèque à gueule d'un antique pâtre grec nommé Alexandros et signifiant le protecteur des humains dans la langue de Socrate, de Diogène, d'Homère, d'Aristote, de Platon, d'Archimède, d'Ulysse, d'Euclide, d'Énée, de Pythagore et de tant d'autres enfants du Pirée, de Sparte, d'Athènes, de Thèbes, de Cnossos et de toutes leurs sacrées putains de nom de Zeus de mères, d'hoplites, de cultures et de villes.

Bref, un prénom pas comme les autres et porté par des empereurs, des papes et surtout et d'abord, par un roi macédonien qui ouvrit sans doute la porte de l'Histoire à l'Antiquité.

Voilà, c'est tout ce que j'ai à déclarer — en tant que futur empereur d'Oxydant — sur ce royal évènement, sinon avènement de chez Aujourd'hui & Co.


Des questions ?


P.-S. : je connais une zolie franco-zolandaise bien zaimée Tippie qui doit bien faire la fête à son nouveau roi, ce soir ?


Illustration : Anthonis Mor (vers 1520-1578), portrait de Guillaume Ier d’Orange-Nassau, dit Le Taciturne, 1555.


Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

werewolf 01/05/2013 16:17


Guillaume au cornet ne me laisse point de glace lui non plus...

Martin-Lothar 11/05/2013 15:52



Werewolf : ah, ah ! Pour tout te dire, min Fu, à vue de nez, tu m'as laissé court. Mais ce court-nez était carolingien, même si à ton instar, il sirotait son pastis-orange du côté de la vile du
même bois hein ? Du reste, as-tu visité Matière de France (en lien à gauche, pub) ? Par ailleurs, j'ai appris (grâce à toi) que les Orange eurent aussi leur R(a)imbaut... Bien à toi.