Insécurité asociale

Publié le 23 Octobre 2012

Il n’y a rien de plus heureusement capitaliste que la mutualité, mais quand elle est ouverte à tout vent de moulin à des gens qui n’ont jamais été mutualistes ni d’Ève ou du vert Adam, et pour cette raison, ne le seront sans doute jamais, elle devient rapidement le cancer incurable, purulent de toute entreprise humaine ou pas.

Ainsi, une Sécurité Sociale sans sécurité…

 

   Il faudra amputer un jour ou l’autre, les gars…

   C’est grave docteur ?

— Non, rien qu’une saine et simple opération (une vraie réforme/révolution), mais sans anesthésie cette fois.

   Ça fera mal docteur ?

  

   Allo, docteur, allo ! Ne coupez pas, ne coupez pas !

   Bip bip bip bip…

 

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

samir gatt 11/01/2013 23:34


Bien vu ! Une vérité pas bonne à dire, mais bonne à entendre...Et combien de choses du même accabit dans ce si beau pays "démocratique" qu'est devenu notre douce France. Mais qui sont les
responsables? Qui les ont élus? Ce qu'ils font à la sécu, nos retraites, nos impôts est une HONTE NATIONALE: si un marchand se permettait ce que se sont permis nos politiques depuis une
quarantaine d'années, il se retrouverait avezc une horde d'avocats et d'associations de consommateurs sur le dos et messieurs les juges lui feraient bouffer son commerce en un rien de temps et
sans omettre de l'endetter à vie...


Mais les politiques, vous comprenez: c'est vous qui les mettez en place, vous qui par vos votes avez cautionné tout ce qui vous arrive aujourd'hui: impôts qui débordent, retraites rognées,
salaires de misère, chômage "à extension"....Vous avez voté "démocratiquement", donc, ne venez pas vous plaindre. Et surtout, continuez contre vents et marées à garder un sourire béat: car vous
êtes en "démocratie", et lorsque votre tour viendra d'être dans une misère noire, hurlez toujours de rire si vous êtes encore en "démocratie"...Regardez les choses en face, vraiment, sans fard:
pouvez-vous vraiment affirmer que vos poliliques ont été des gens responsables quand ils ont sciemment et pendant de longues années laissé le pays s'endetter à tel point? A vous de voir, mais
NOUS payons les conséqences de leurs insuffisances et risquons même comme c'est parti de les payer de plus en plus cher. Rassurez-vous, en démocratie, NOUS paierons cher, mais eux ne rogneront ni
sur leurs salaires, ni sur leurs retraites qui sont et seront toujours conséquents! On n'attend pas le dernier moment ou qu'il y ait le feu pour être économe des deniers de l'état, on commence
dans le pire des cas dès que ça sent le roussi: le roussi, ça commençait à le sentir dès 1978. Qu'ont-ils foutu des sous depuis? Posez-vous la question: qui? quand? pourquoi?comment?


La démocratie, hélas, c'est comme l'impôt: trop de démocratie tue la démocratie. Continuons comme ça, et on y va tout droit....


 


 


 

STV. 31/10/2012 12:34


Vous êtes toujours aussi flippant, Mr le Loup, mais si un loup ne hurle pas à la lune, qui le fera ?


:)

Martin-Lothar 20/11/2012 23:59



STV : je viellis très mal ; surtout par les temps qui courrent ou pas, savez-vous... Quant à hurler, vous savez mieux le faire que moi. Voilà. J'attends...



lycaon 29/10/2012 20:25


Le trou de la sécu, c'est comme le trou de la couche d'ozone; il est du aux effets de serres (celles des rapaces qui se gavent de chairs faibles)

Martin-Lothar 20/11/2012 23:15



Lycaon   : de notre chair et de notre travai quotidien avant (et surtout)...