De la grandeur du ski beauceron

Publié le 6 Avril 2010

J’ai appris que le ouiquende dernier, dans les Alpes, des skieurs « hors piste » s’étaient encore pris une avalanche sur la gueule et que quatre d’entre eux ne mangeront plus jamais ni de tartiflette, leur chapeau ou de fondue de Savoie voire de Bourgogne.
S’il est vrai que la montagne est belle, comme toutes les beautés, elle présente souvent beaucoup de dangers pas toujours rigolos et si les skieurs sont parfois de grands sportifs à risque, les paquets de neige ont aussi le désir de se bouger un peu après un long et rude hiver à rester entassés à se les geler menus et à ne rien faire.
On peut comprendre que de bons skieurs exercent leur art hors des pistes balisées dans la mesure où elles sont pleines à fondre d’une gent festive et grégaire qui ne fait rien que de les gêner grave.

Aussi, je propose à ces « risque-tout » d’aller faire du ski hors piste en Beauce, car les avalanches y sont rares et même très rares.
Notre superbe Beauce est en effet un de ces plats pays de Brel (et parfois de brèles) qui n’a que des cathédrales pour toute montagne, même si celle de Chartres n’a pas grande chose à voir avec la grande Chartreuse.
Certes, on me rétorquera qu’au moment de Pâques, il y a fort peu de neige sur les vastes pistes beauceronnes
comme en dehors, mais c’est justement le gage de ne pas y rencontrer une foule d’autres skieurs ou de ne pas se faire tuer par une avalanche.

Attention quand même : le ski hors piste en Beauce présente un certain danger.
On risque en effet de tomber sur une moissonneuse-batteuse qui en un tournemain vous piétinera ou vous avalera comme un vulgaire fétu de paille.
Si ça peut faire très mal aussi, on notera qu’une telle horreur s’entend et se voit venir de loin et même de très loin contrairement aux avalanches.
Je devine que certains ont envie de me faire remarquer qu’il y a très peu, voire pas du tout de moissonneuse-batteuse sur les plaines beauceronnes en plein hiver ou à Pâques.
Certes, mais si des gens sont capables de skier hors pistes, je ne vois pas pourquoi ils ne le tenteraient pas hors saison, hein !
Je les aurai prévenus !

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

Tippie 09/04/2010 21:40


Tu tiens la forme, mon Loup. Génial ! :)


Martin-Lothar 11/04/2010 20:26



Tippie : J'en tiens souvent une bonne, c'est sûr !



werewolf 09/04/2010 13:25


En recyclant en tremplin, la voie d'aérotrain Bertin?


Martin-Lothar 11/04/2010 20:17



Werewolf : Décodage d'urgence SVP !



Berthoise 07/04/2010 09:16


C'est sûr, tu nous avais prévenus. :D


Martin-Lothar 11/04/2010 20:14



Berthoise : On hurle, on hurle, mais il y a toujours des skieurs qui se font happer par des moissonneuses-bateuses en plein mois de juillet, alors...