Citation — William Faulkner — Ami, Amitié

Publié le 9 Juin 2012

Faulkner.jpg« Et c’est une bonne chose d’avoir des amis, de s’asseoir autour du feu, le soir, de causer avec eux. Mais, à part ça, il n’y a que ceux qui nous aiment pour supporter nos défauts. Il faut bien aimer quelqu’un pour ne pas se lasser de toutes ses imperfections. » (William Faulkner, Victory (1931), chapitre V)


Note : Je découvre maintenant William Faulkner (un autre Guillaume) à travers la lecture (en cours) de treize nouvelles écrites en 1931 (un recueil intitulé « Treize histoires », publié chez Folio Gallimard). J’avais tant entendu parler de cet écrivain américain né en 1897, mort en 1962 et qui fut (et reste) l’inspirateur de nombreux autres de tout âge, sexe, langue, fratrie, horizon et patrie et notamment de Cormac McCarthy (toujours vivant) dont j’ai lu, avec ferveur, toute l’œuvre l’année dernière.

Cette citation, sur l’Amitié (avec un grand A ou un petit a — allons savoir…), est tirée de la première nouvelle de ce recueil : « Victory » (Victoire) qui relate la destinée d’un étrange personnage, un Écossais nommé Alec Gray qui vécut (virtuel ou/et réel), en Europe, aux alentours de 1914 pour ne pas dire 1918 voire 1945. Mais bien sûr, j’en reparlerai.


Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Runes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

la Mère Castor 09/06/2012 18:26


De Faulner je viens de finir Sartoris, magnifique.

Martin-Lothar 10/06/2012 01:21



Mère Castor : je ne connais pas encore ce roman, mais je peux te dire que "Sartoris" est un des personnages d'une des treize nouvelles (Ad Astra) terrifiante d'ailleurs et magnifique ensuite, of
course...