Blogopause

Publié le 12 Avril 2011

Je mets ce blogue moribond en pause jusqu’au 22 mai 2011, date de son sixième anniversaire.

Pour tout vous dire, ces temps-ci, le temps du même bois passe si vite que je n’arrive plus à le prendre pour m’occuper d’un loup dont tout le monde se fout un peu d’ailleurs dans un monde de plus en plus panurgien et nombriliste de moutons, de matons et de bergers déboussolés piteux graves.

Je suis aussi un peu désenchanté, c’est vrai, mais je sais me soigner, c’est sûr.

 

Le prochain billet de ce blogue sera un cinquième conte du Quanta (encore trop long, trop chiant, d’accord, tant pis, désolé, ah mais !)

 

En attendant Godot voire Garou, ça serait chouette que le loup ait par commentaire, l’avis de ses lecteurs (de tout poil, sexe, condition, moquette et horizon) sur ce qu’ils préfèrent dans ce blogue croulant, sale, moisi, en foutoir et tellement divers que même le printemps n’y retrouve plus ses petits mort-nés ou pas (Cf les catégories à droite, pub)

 

Comprenne et advienne qui et que pourra.

 

Portez-vous bien.

 

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Bloguerie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ESTHER 11/05/2011 16:54


En attendant Godot, réanchantons ce Blog moribond !
Ce serait tellement sinistre, ce blog sans loup qui vaille !
Revenez nous vite !
A vous lire !
Bien sincèrement


Martin-Lothar 23/05/2011 20:27



Esther : c'est fait. Il survit. Je ne suis plus loin. Merci pour ce commentaire (et autre message direct auquel je répondrai hein ! Si si) Mille bises



Saturnin Abadie dératiseur 04/05/2011 19:21


Ah bon, tiens donc, mais qu'est ce ?


Martin-Lothar 23/05/2011 20:25



Saturnin : hein ? Quoi ? (Grosses bises, mon pote)



shoz 24/04/2011 09:32


je lis pas ton blog mais en fille que je suis je peux quand même donner mon avis..
je suis pour que les choses soient écrite car même sur une porte de toilette elle peuvent un jour ouvrir l'esprit à quelqu'un et donc changer le monde ne serait ce que d'un mili neutron ...


Martin-Lothar 23/05/2011 20:24



Shoz : mon blogue a six ans et j'en ai reçu à ce jour 11 512 commentaires (onze mille cinq cent douze) Si je continue de bloguer, c'est aussi parce que parmi cette masse de commentaires, de
réactions, il y en a de simples, de directs, de profonds, bref, il y en baucoup de beaux, de philosophiques, d'humains quoi. Comme le tien. Bravo et merci. (et mille bises hein !) 



sirenemelusine 22/04/2011 21:41


j'aime bien venir te lire,meme quand je pige pas tout!!
je m'essaye a des petits jeux de mots pour essayer de répondre dans le ton,et ça me plait de me creuser la cervelle pour pondre un truc pas trop nul!!
et t'as pas "répondu" à mon dernier com!!

mon blog est aussi au ralenti....pas vraiment une pause...
mais bon,ça peut faire du bien de ralentir,ou de faire autre chose de temps en temps....

mais faut pas fermer la porte...hein!!!

biz du soir


Martin-Lothar 23/05/2011 20:05



Sirène : je ne ferme rien du tout (surtout pas ma gueule !) Bises



bregman 13/04/2011 18:37


Ah… J'ai oublié de voter : moi, je suis un grand fan des lagans, du bestiaire, des angoisses, des colères… Mais de façon générale, tout ce qui s'exprime du grand loup mérite lecture à s'en lécher
les babines.


Martin-Lothar 23/05/2011 20:04



Bregman : Tes désirs sont des ordres. (Ah mais !)



bregman 13/04/2011 18:20


Déjà 6 ans, bravissimo ! Ce site est une vraie perle dans la toile, et je suis sûr que le secret de sa longévité, hormis les ingrédients principaux qui sont certainement la passion, le travail et
le talent, réside en le fait que son auteur n'est justement pas de ces nombrilistes qui infestent cette bien étrange et tortueuse époque.
Je ne manifeste pas souvent ma présence et je m'en veux parfois d'être autant dépassé par ce temps que je ne parviens pas à dompter, mais sache que je suis pourtant un de tes fidèles lecteurs, et
ce, depuis 2006 ou 2007.
Tu as un talent immense, et il faut croire que le talent doit se payer, ne serait-ce qu'à grands coups de blues.
Mais, entre nous, que vaut-il mieux ? Expérimenter le blues du talentueux qui doute ou se glorifier de sa bouse comme un nombriliste qui s'écoute ?
Fais ta pause, et reviens. Les grands loups sont une espèce en voie de disparition : ce n'est pas une raison pour leur donner raison !


Martin-Lothar 23/05/2011 20:03



Bregman : merci. Fais gaffe quand même aux lèches du loup, elles sont baveuses et bruyantes. Bonne contination à toi aussi.



monsieur 12/04/2011 21:30


Faut pas s'excuser de la longueur des contes s'ils sont effectivement de l longueur qu'ils doivent être.
Et, parmi tout ce que vous publiez, j'aime avant tout ce qui concerne, toute catégories confondues, l'approche que vous faites des bizarres sciences physiques et zoologiques.
Je ne suis qu'un parmi d'autres, mais suis tout de même un, lecteur fidèle, souhaitant le rester.


Martin-Lothar 23/05/2011 20:01



Monsieur : je pense vous avoir compris, j'espère vous satisfaire du mieux que je pourrai. Grand merci.



Berthoise 12/04/2011 20:34


Ben, le loup, c'est blues des beaux jours ?
Moi, j'aime beaucoup les spectres, c'est long mais pas chiant du tout.

Porte-toi bien.
Bises.


Martin-Lothar 23/05/2011 19:58



Berthoise : j'ai dans les oubliettes de mon labyrinthe, deux trois spectres que je vais nettoyer et ressortir rien que pour toi. Merci beaucoup. Mille bises.