Lagan 115 (Mon p’tit Quinquinze ?)

Publié le 10 Juillet 2009

Si les amis de nos amis sont sans aucun doute les meilleurs de nos potes, nous avons tout à craindre des ennemis de nos ennemis, à l’instar notamment des Libanais, des Afghans, des Chinois ou des Algériens (et tant d’autres enfin).
En fait, nous gérons mieux le positif que le négatif ; allez savoir pourquoi…
Oui, il est tout autant difficile d’aimer ou de vivre qu’il est simple de haïr ; sachant que les morts comme la mort ne nous seront d’aucune aide et que notre survie sera toujours de rester natures, sinon mâtures.

Illustration : Caspar David FRIEDRICH, (1774-1840) Deux hommes contemplant la Lune (1819-20) Huile sur toile (35 x 44 cm) Gemäldegalerie, Dresde, Europe.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Lagans

Repost 0
Commenter cet article

monsieur 19/07/2009 20:56

Je m'excuse de vous avoir lu vite. J'ai sans doute à apprendre question politique et relations internationales. Souvent je pense que les relations d'état à état sont assez superficielles, parfois j'ai peur que les individus s'identifient trop à quelquechose de vague qui serait "nation". Ou alors, la nation est un truc parfaitement concret, et se résume à un drapeau, donc à des couleurs... On en revient toujours aux images et aux couleurs... Non?

Prax 17/07/2009 12:03

survie ? nature ? ça vire au blog écolo ;-)

monsieur 11/07/2009 11:13

J'espère que vous n'avez rien contre Chinois, Libanais et Afghan. Je n'ai aucun préjugé concernant ces gens-là.

Martin-Lothar 15/07/2009 21:41


Monsieur : Vous m'avez lu trop vite. Ces "gens-là" (comme vous dites) ont sans doute la méchante manie de composer trop avec leurs ennemis sans en avertir leurs potes. C'est une stratégie qui en
vaut une autre. C'est évident !


Berthoise 11/07/2009 08:31

Sois patient, assieds-toi au bord de la rivière et tu verras passer le corps de ton ennemi.

Martin-Lothar 15/07/2009 21:39


Berthoise : Il est tellement méchant, qu'il prendra le train par derrière (mort ou vif !)


Saturnin Abadie 10/07/2009 22:32

"Protégez moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge". Je ne sais plus qui a dit ça...

Martin-Lothar 15/07/2009 21:38


Saturnin : Je crois que c'est Philippe Auguste, mais à vérifier.


muriel 10/07/2009 22:12

J'aime beaucoup le contraste entre le titre anodin du tableau et son atmosphère quelque peu...crépusculaire. Et ce brave homme qui essaie de réconforter son ami...
L'amitié et le chaos.

Martin-Lothar 15/07/2009 21:37


Muriel : Oui, c'est tout ça en fait. Belle remarque.