Réplique avec un Bach générique et donc consécutif

Publié le 4 Juillet 2009

Le samedi matin, (dans mon lit) j’écoute très régulier sur France Culture, l’émission « Réplique » animée par maître Alain Finkielkraut.
Bon, on peut dire bien des choses de Finkie et parfois il m’énerve grave, mais grosso de chez Modo, ce type a définitivement oublié d’être con.
Ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir une telle amnésie !
Ces émissions sont inégales — tout le monde ne peut pas être intéressant tous les jours, mais rarement, il faut le dire, on compte sur le Finkie pour pallier les faiblesses de ses invités.

Ce matin, Diane de Margerie et Marc Porée causaient de Robert Browning (1812-1889) à propos de la réédition (je ne sais où) de l'Anneau et le Livre, (The Ring and the Book)
Robert Browning est un poète dramaturge anglais du même niveau que notre bon William Shakespeare, à ce qu’on dit, avec un brin de Balzac en plus, à ce qu’il paraît.
« L’Anneau et le Livre » est un poème « fleuve » de quelques vingt-et-un mille vers (My God !) basé sur un fait divers italien du seizième siècle.
Une dramatique histoire d’amour ; un « Roméo et Juliette » à l’envers de tout et surtout, de Roméo et de Juliette.

Ce que j’aime le plus dans « Réplique » c’est le générique : La première variation Goldberg du loupissime Jean-Sébastien Bach.
« La première variation » veut dire le n° 2 en fait, puisque cette œuvre commence par le thème (ou aria)
J’avais fait à ce sujet le 21 mars 2006, un billet dont je ne suis pas peu fier, je vous le dis.
Si ça vous chante de relire : Les trente voies de la Montagne d’Or

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Bach & fils

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Théophraste 23/12/2015 11:12

Je cherchais la référence du générique de Répliques. Je l'ai enfin trouvée grâce à vous. Merci. C'est aussi ce que je préfère dans cette émission !

Théophraste

Martin-Lothar 23/12/2015 20:30

Théophraste : ravi de vous avoir été utile. Je suis allé visiter votre thébaïde où je laisserai avec plaisir, un de ces jours, sans aucun doute, un petit pissou de loup sur le tronc d'un de vos beaux arbres. (C'est un très bon engrais, je vous le dis) Bien à vous.

Z 24/08/2009 23:12

"Mes WC sont bouchés ? C'est la faute de la Shoa !" (A. Finkelraut).
J'exagère à peine... Il y a des moments où ça discrédite tout discours.

Quant à Bach... la perfection n'a pas de critique.

monsieur 05/07/2009 17:40

Mais oui!! C'est bien sûr! les Variations sont une musique du matin, une musique de neuf heures du matin à jeûn, comme le Choral Inapétissant de Satie, comme ses Nocturnes, comme son Petit Prélude à la Journée, et comme un ballet de Merce Cunningham!
J'aime être à jeûn le matin, on en mange que mieux vers dix heures.

Martin-Lothar 05/07/2009 20:32


Monsieur : Ne vous inquiétez pas, je causerai un jour du loupissime Eric Satie.... (en forme de poire ou non)


monsieur 05/07/2009 17:37

Le matin à Jeûn!! Mais oui, c'est bien sûr! Les Variations, c'est une musique de neuf heures du matin à jeûn, comme le Choral Inapétissant de Satie, comme ses Nocturnes, et comme un ballet de Merce Cunningham.J'aime bien être à jeûn le matin.

Martin-Lothar 05/07/2009 20:30


Monsieur : Je vous conseille d'écouter du Bach, très tôt le matin, à l'aube quoi, sur une plage en regardant la mer, les nuages ou autre infini.
En rentrant petit déjeuner, vous serez un autre homme ; je vous le dis...


Prax 05/07/2009 11:27

Bach, je crois que rien ne lui résiste, c'est le remède absolu et sans effet secondaire.
Je vais d'ailleurs m'en faire une cure en ce début d'été : un titre par jour en revenant du boulot (ou le matin à jeun, j'hésite)

Martin-Lothar 05/07/2009 20:20


Prax : Je t'aime !