Le numéro 4 de chez Safari of Apple

Publié le 12 Juin 2009

Ce soir, rentrant, comme d’hab, j’ai allumé mon Mac et je suis allé renifler sur la toile (vous devinez où)
Ce fut pénible hein !
Ça patinait à mort pour ouvrir les pages ; j’en grondais grave.
Un coup d’œil sur la box me renseigna alors sur un de ces pré téléchargements de mises à jour diverses de chez Apple, très furtifs certes, mais habituels et prometteurs pour tous les utilisateurs de cette marque.
Je me suis dis alors tout de go et in petto en plus : « Ça, c’est le numéro 4 de chez Safari qui arrive ! »
Bingo !
Quelques minutes plus tard, une pancarte s’affiche sur l’écran et me demande si je veux installer sur mon ordinateur la version n° 4 de ce navigateur.
On a le choix hein !
Entre « plus tard », « non » ou « vas-y mon gars »
Vous pensez bien que toute affaire cessante, j’ai choisi d’y aller (sachant que j’ai toujours la version de l’ancien navigateur au fond d’un tiroir (je ne sais plus lequel, mais bon hein !)
Un clin d’œil après — c’est un Mac – j’ai ouvert le nouveau Safari et…

On tombe d’abord sur une page « top site » ou telle une affiche de pub (superbe) vous pouvez voir en miniatures, les pages d’accueil de tous les sites ou blogues que vous fréquentez le plus !
C’est très chouette hein ! (Et sûrement très pratique, mais à voir à l’usage)

Sinon, ce Safari 4 est déjà réputé pour sa rapidité (Certains disent qu’il est 11 fois plus rapide que le dernier Internet Explorer de chez Billou) grâce à un moteur de scripts qui dance la java à 33 temps et plus par bits…

J’ai testé pour et je vous assure que ça décoiffe effectivement !
Jamais vu plus véloce de ma vie d’internaute !

Bon, maintenant, je pars à la chasse aux nouveautés et aux bugs surtout (il doit y en avoir quand même) en espérant que la sécurité soit au rendez-vous (c’est pas dans la poche non plus, par les temps qui courent ¬— ou pas)

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article