Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Lagan 102 (Sans deux où je panse ?)

4 Avril 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Lagans


Bande de nuls, vous verrez bientôt, de quoi je suis incapable !

Illustration : Jacques Louis DAVID (1748, Paris, 1825, Bruxelles) la mort de Socrate (1787) Huile sur toile (30 x 196 cm) Metropolitan Museum of Art, New York, USA.

Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Z 05/04/2009 18:04

ou alors :
"Hep garçon, me cigüe n'est pas très sucrée !"

Martin-Lothar 05/04/2009 20:57


Z : Ça, c'est du Freud tout craché.


Z 05/04/2009 18:02

Je pensais qu'il disait :
"je vais voir si le contenu de ce bol est chaud !"

Martin-Lothar 05/04/2009 20:57


Z : Content de te lire ici. En effet, mais ta version est la vision marxiste (de Groucho, pas Karl hein !) de la dernière parole du grand Socrate. Moi, j'ai la version Lotharienne (très décriée à
la Sorbonne, certes, mais qui a le mérite d'exister.)


Corynne 05/04/2009 12:25

Tant que vous n'êtes pas un puissant...!

Martin-Lothar 05/04/2009 20:44


Corynne : Ni un puits sans fond surtout


Prax 05/04/2009 09:51

Le pire est toujours pour demain.

Martin-Lothar 05/04/2009 20:43


Prax : Oui, il faudra faire la vaisselle en plus


Saturnin Abadie 04/04/2009 22:50

Et moi donc, disait -il...

Martin-Lothar 05/04/2009 20:39


Saturnin : Et même plus.