ICul du plus jeune printemps

Publié le 20 Mars 2009


A ce long hiver, on ne demandait pas tant,

De nous faire un printemps épatant,
Et patent !


Illustration : Ferdinand Georg WALDMÜLLER (1793, Wien, 1865, Wien) Jeune printemps dans le Wienerwald (1864) Huile sur toile (43 x 54 cm) Nationalgalerie, Berlin, Europe.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Commenter cet article

Prax 23/03/2009 09:21

Moi je ne comprends plus rien au printemps : cela fait plus d'une semaine qu'il n'a pas plu chez moi, il n'y a plus de saison !

Martin-Lothar 23/03/2009 20:59


Prax : Il faut laisser aux saisons le temps de s'installer.


Saturnin Abadie 20/03/2009 23:00

Pour une fois il nous montre une croute
Qui est sans aucun doute,
Anecdotique.

Martin-Lothar 21/03/2009 15:47


Saturnin : J'adore ce tableau. Certes, il est niais et réaliste en diable, mais je l'adore. Merci pour cet iCul (très imparfait, mais bon)