Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martin-Lothar

Du Centaure alpha et béta à d’autres stars en passant la Boétie

3 Février 2009 , Rédigé par Martin-Lothar Publié dans #Bestiaire


Dans un article de Futura Sciences (CF le lien en fin de note, mais pas maintenant, parce que je cause là) vous pourrez voir de belles photos de la galaxie Centaurus-a qui est une des plus proche de la nôtre, éloignée de seulement 13 millions d’années-lumière (la banlieue quoi)
Cet objet astrophysique doit son nom à la constellation du Centaure dans la direction de la laquelle elle se situe.

Le centaure est un être garou, légendaire et même mythologique grave datant de la plus haute antiquité voire de la nuit des temps.
Pour nous, il est généralement mi homme, mi cheval, mais ce sacré bâtard a sûrement évolué au fil des épopées et il est somme toute, un des multiples avatars du Grand Pan.
Il est évidemment un frère des satyres, du minotaure, des loups-garous, des Sphinx et autres mélanges symboliques et naturels bios qui peuplent et gardent la Grande Forêt de nos mythes, de notre culture, de notre Histoire, de notre spiritualité et de notre imagination.  

Par sa moitié au moins de cheval étalon, le centaure est d’ordinaire sauvage, fougueux, capricieux, de sale caractère, libre et souvent dangereux : Le centaure est donc indispensable à tout héros ou demi-dieu de grande tradition et de bonne facture qui souhaite faire carrière ou commencer un Master mythique.

Le plus célèbre des centaures se nommait Chiron et ne sachant s’il chiait tout rond comme les équidés, je peux vous dire que c’était loin d’être un mauvais cheval.
Il fut en effet un des plus grands sages de l’Antiquité (avant même Freud, Zidane ou Derrida voire Poivre & Sel d’Arvor) et le professeur éminent et polytechnique d’une foule de grands gugusses dont on parle encore aujourd’hui.

Dans sa petite classe turbulente, on comptait en effet :
•    Le super héro de tous les temps Achille (à côté de qui Superman peut aller se faire voir chez les Grecs Mickeys) ;
•    Actéon (le malheureux chasseur amoureux, amateur et mateur) ;
•    Céphale (le Roméo grec qui se prenait la tête et le truc à tout va) ;
•    Les jumeaux, stars, clignotants et Dioscures, Castor et Pollux ;
•    Enée le divin enfant de Troie et le Christophe Colomb de Rome ;
•    Héraclès (alias Hercule) qui en avait au moins douze et plus où je pense ;
•    Son frère cancre et jumeau Iphiclès (et donc lui aussi fils de Zeus) ;
•    Jason (l’Argonaute à toison d’or et du Graal du même bois) ;
•    Le roi Médos (fils de Médée, ensorceleuse de beauté et de philtre et peut-être fils de Jason ou de Thésée selon les versions) ;
•    Palamède (un prince troyen qui se baffa sanglant avec Ulysse à la récrée de trois heures) ;
•    Patrocle qui était aussi pote avec Achille que Montaigne avec la Boétie (1) ;
•    Pélée (une teigne de queutard pas possible qui eut pour fils le susdit Achille).

Ce n’est pas mal comme photo de classe hein ! Mais ça devait chahuter et y aller des colles, des coups de règles sur les doigts ou ailleurs et des coins avec bonnet d’âne (d’Apulée ou pas)
Il fallait bien aussi un centaure couillu pour mater cette petite classe qui toutefois, le lundi matin devait roupiller profonde.
Mais bon, à l’époque, tous ces gamins grecs faisaient profus du sport le dimanche après-midi au lieu de s’endormir en croustillant goinfres devant la télé ou la Playstation comme j’en connais d’autres !
Bref le centaure Chiron se tient bien à l’orée de toutes les forêts mythique du ciel pour renseigner les gueux, les héros, les rois, les dieux ou les saints (CF illustration)
C’est vrai hélas, qu’il n’y a plus de centaure ni de tonnerre de Zeus de nos pauvres jours profanes et consuméristes crisés.
On a les héros, les rois, les dieux, les parents et les profs qu’on mérite, somme toute.

Reviens le centaure, on t’aime !

(1) : Attention le vaillant Patrocle n’a rien à voir avec Etienne de la Boétie, mais plutôt avec la Béotie, patrie des Béotiens.

Illustration : Le Maître de l’Observance, (vers 1430-1450 Sienne) Saint Antoine à la recherche de Saint Paul l’ermite (vers 1440) Tempera et or sur bois (48 x 35 cm) National Gallery of Art, Washington. USA.

Lien vers Futura Sciences


Fin de loup

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Saturnin Abadie 06/02/2009 23:19

Désolé de cette insupportation mais chez moi c'est un don de mère nature. Je suis donc sacré et en tête de liste. Que ce soit proclamé dans notre belle terre de France !!!

Saturnin Abadie 06/02/2009 20:36

Mais non, c'est Mlle Beulemans qui disait que j'étais con, moi, Saturnin, zi only one.

Martin-Lothar 06/02/2009 20:44


Saturnin : J'avais bien compris, mais je ne supporte pas qu'on se dise plus con que moi ! Ah mais ! (Bises à Mlle Beulemans en passant. Merci)


L'équipe prospection 06/02/2009 06:02

Bonjour,

Nous avons remarque votre espace qui ne manque pas d'interet, nous aimerions vous compter parmis nos sites references et vous proposer notre logo qualite.
Service gratuit.

Enregistrez vous :

http://www.hit-blogs.com/

postmaster@hit-blogs.com

Merci de votre attention

NB: Site propose par vos visiteurs

Martin-Lothar 06/02/2009 20:36


Prospection : Mon blogue est une mine en effet. Merci pour cette offre.


Berthoise 05/02/2009 21:41

Fais tes cartons, fais.
Je pense à toi avec compassion, j'ai horreur de déménager.
Des bises.

Martin-Lothar 06/02/2009 20:35


Berthoise : Les déménagements sont une peine quantique en fait. Je cartonne, je cartonne...


Ad'a 05/02/2009 20:26

Comme dit Julos Beaucarne,
" mon terroir c'est les galaxies... "

Ad'a

Martin-Lothar 06/02/2009 20:35


Ad'a : Il aurait pu dire l'Univers, tant qu'à faire. Merci de ta visite.


la Mère Castor 04/02/2009 17:43

J'aime quand le loup nous sort tout l'Olympe de sa besace.

Martin-Lothar 06/02/2009 20:33


Mère Castor : J'aime quand les castors aiment. (Cela étant, il n'y pas toute l'Olympe non plus dans ce blogue, pas encore du moins)


Prax 04/02/2009 08:59

Je me suis souvent posé la question de la fertilité de ce croisement homme/cheval : le centaure est-il stérile comme le mulet ?

Martin-Lothar 06/02/2009 20:32


Prax : Non, point du tout et ça se reproduit très bien même. J'ai tout un élevage dans ma baignoire.


Saturnin Abadie 03/02/2009 23:01

Pour encore casser la baraque comme on dit chez eux, je crois que Chiron se prononce Khiron... "Tu fais ton savant là, mon amour" me dit Mlle Beulemans, qui me dit aussi de ne pas écrire ça et que je cause mal... Mais que t'es con, pour finir !

Martin-Lothar 06/02/2009 20:31


Saturnin : Effectivement on dit "Khiron" mais je ne voulais pas rater un mauvais calembour hein ! Je suis con, je sais, pour finir et pour commencer aussi.


Alf 03/02/2009 22:26

En Centaure, je connais Firenze, celui qui joue dans Harry Potter. A propos de Potter, on a reçu aujourd'hui une galette venue en Amazon d'Angleterre qui s'appelle "Driving lessons" avec Ronron et Julie Walters (Molly Weasley) qui est grandiose. Je te le conseil mon petit loup.

Martin-Lothar 06/02/2009 20:29


Alf : Oui, je me souviens. Mais des centaures, il y en a partout en fait !


iPidiblue superfluide glacial 03/02/2009 20:37

Centaure et sans reproche comme on disait du chevalier Bayard !

Martin-Lothar 06/02/2009 20:28


iPidiblue : Ah bravo. Superbe et même pas cavalier en plus !