Le cantique des quantiques

Publié le 30 Janvier 2009

Ce billet pour faire de la pub à un bouquin sur lequel je me suis jeté comme un loup enragé sur le bas clergé moutonnier dès que je l’ai aperçu en rayon !
Pensez donc : Il est intitulé « le cantique des quantiques » et signé par Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod aux éditions « La Découverte, Poche »


Pour tout vous dire je ne l’ai pas encore dévoré de la première à la dernière ligne pour ne rien laisser que nenni aux vautours et aux vers, mais l’ayant feuilleté un peu, ma bave n’en finit pas d’inonder mon humble tanière, ses feuilles et ses os entassés.

Evidemment on nous y parle de la mécanique quantique, de l’infiniment petit, mais combien encore éloigné de nous, pauvres mateurs, amateurs, cloches et patauds et ce bouquin semble démonter simplement et clairement non seulement la connaissance actuelle et physique du quanta (ou du quanton, ai-je lu) mais encore, il aborde le sujet salivant et prometteur de « la philosophie ou de la métaphysique quantique)

Les lecteurs fidèles de ce blogue — quantique — savent que je suis à la philosophie quantique ce que Diogène fut au freudisme ou ce que Groucho fut au Marxisme et comprendront faciles que c’est le genre de livre à me rendre dingue énervé grave pour des mois et des mois hein !

Sachant que j’en reparlerai, je vous en conseille d’ors et déjà la lecture qui est à la portée de l’honnête lecteur même pas matheux ni physicien, mais instruits des belles curiosités de notre siècle car les pénibles équations de nos Nimbus sont remplacées par des crobars que même un élève de CM25 para-franchouillards et diversifié de banlieue fleurie arriverait à comprendre (à la longue quand même, il ne faut pas exagérer non plus)
 
Frères humains qui avec moi vivez, soyons quantiques ou ne soyons rien, ah mais !

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article

Servumpecus 07/02/2009 23:07

Martin Lothar a écrit, je cite :
"Pour tout vous dire je ne l’ai pas encore dévoré de la première à la dernière ligne pour ne rien laisser que nenni aux vautours et aux vers, mais l’ayant feuilleté un peu, ma bave n’en finit pas d’inonder mon humble tanière, ses feuilles et ses os entassés."

A part le qu'en dira-t-on, je vois qu'on n'a pas peur du cantique raton non plus. Alors, il est aussi dans sa tanière, le raton ?!?

Servumpecus

Zetron 31/01/2009 22:22

La philosophie quantique, ça consiste en quoi ?

Martin-Lothar 31/01/2009 22:34


Padawan Zetron : Regarde quelques secondes le signe du Tao ! Mais il y en a d'autres hein ! Suis-moi, je te raconterai. De toute façon : Fais ce que voudras ! A+


Alf 30/01/2009 22:13

Et alors, il existe le monde ?

Martin-Lothar 31/01/2009 21:27


Alf : Oui, mon chat, il existe en virtuel et même en réel (si,si !)


Berthoise 30/01/2009 21:05

ça m'effraie un peu, ce genre de livres.

Martin-Lothar 31/01/2009 21:26


Berthoise : Pff ! Il n'a même pas peur du loup et elle craint une petite bête de rien ! N'importe quoi !