L’anniversaire du Mac avec devoir consécutif

Publié le 27 Janvier 2009


Samedi dernier, le Macintosh, alias le Mac, l’ordinateur chouchou de chez Apple fêtait ses 25 ans.
A sa naissance, le 24 janvier 1984 tout le monde de la jungle Techno bavait sur son originalité, sa souris, son fichu caractère et ses polices, sa « fenêtre » révolutionnaire, sa beauté, sa convivialité, mais ne donnait pas cher de sa peau compte tenu de son prix et de son système complètement fermé à tous les autres.
Quelques années plus tard, on se foutait carrément de ses pitreries d’ado, de ses sauts de puces et de son OS mutant tout juste bon à réjouir quelques babas cool fortunés ou accrocs et pas foutu de faire tourner un jeu idiot pour débile mental moyen.
Et puis est apparu le premier iMac rose éléphant, myrtille des bois, vert pomme ou bleu bonbon et surtout pas trop cher qui commença à taper grave dans l’œil du grand public.
Stupeur dans la jungle !
Et puis, il y eut le Mac OS 10 (Pour les nulles gros mâles nuls (Merci Mlle Moi) : Le système d’exploitation basé sur UNIX) qui ridiculisa tous les concurrents grimaçants et qui mit à genoux pleurant de joie les adeptes de la secte Mac qui, jusque là, en avaient vu de toutes les couleurs et qui obtenaient alors et enfin leur Nirvana informatique tant promis.
La suite on la connaît…

Moi, j’ai toujours eu un Mac (pas au boulot hélas) et si Apple m’a souvent fait hurler, crier, pleurer, aujourd’hui, mon superbe Mac Book tiré par son Léopard véloce et puissant fait partie de moi-même quelque part.
En tout cas, c’est un ami indispensable, servile, discret, puissant, plein de ressource et qui sait toujours se faire oublier quand il le faut.
Un bien bel outil quoi…
Dieu en avait sans doute rêvé tout en essayant de bricoler son PC ringard et poussif.
Bon anniversaire Mac, on t’aime ; reste avec nous hein !
 
Devoir du lecteur à rendre par commentaire.
Tu liras la note du loup et tu regarderas tout aussi attentivement le beau dessin fait en l’an de grâce 1482 par ton petit camarade Léo de Vinci.
Tu écriras en commentaire l’équation permettant de passer logique, translatif et culturel de Léonard au Macintosh
Attention, il me faut 9 éléments.
Allez, au boulot !
 
Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mllebeulemans 28/01/2009 19:02

J'ai pas de Mac, mais de Léonard à MacIntosh, au hasard de logique, translatif et culturel, par les 9 Muses, j'ouvre le passage quand tu veux!

Martin-Lothar 28/01/2009 20:07


Mlle Beulemans : Eh bien ouvre ma belle ! (les neuf Muses ne sont pas dans coup, mais je suis curieux de voir ça !)


myrtille 28/01/2009 16:34

arbalète, Guillaume Tell, pomme ?
mais ça ne fait que 3...
essaie encore.

Martin-Lothar 28/01/2009 20:05


Myrtille : Ah ! La première de la classe ! Pas mal. Mais il faut partir de Vinci pour arriver à Mac. Correction vendredi ou samedi.


Berthoise 28/01/2009 13:09

Je suis heureuse de savoir que tu as un bel outil.
J'ose, j'ose pas, allez j'ose.
Tu m'en veux pas, dis, pour cette grivoiserie ?

Martin-Lothar 28/01/2009 20:04


Berthoise : Au coin. Avec Prax, cette fois.


la Mère Castor 28/01/2009 11:32

Mes deux plus jeunes castors ont des Mac et depuis nous font une propagande acharnée pour qu'on rejoigne leur bande. C'est très tentant.
Le devoir, heu...

Martin-Lothar 28/01/2009 20:04


Mère Castor : Non, il ne faut pas résister. Pour le devoir : Zéro pointé. (Mais pas au petit coin avec Prax quand même hein !)


Prax 28/01/2009 09:10

Léonard est mou du dard
il invente un truc pour le tendre (du verbe tendre)
des câbles, des poulies
un technicien manipulateur
il s'excite en écrivant à l'envers
et se fait prendre à revers sans succès
le dard pend.
Pour rendre service à un maquereau qui veut surveiller plusieurs bordels en même temps,
Léo invente un truc qui permet de voir dans tous les bordels du monde des filles à poil et des gars idem.
Depuis Léo bande devant son Mac et astique sans arrêt.

Martin-Lothar 28/01/2009 20:02


Prax : Zéro pointé. Au coin et plus vite que ça petit dépravé pervers ! (Cela étant, c'est très rigolo ton devoir hein !)


Zetron 27/01/2009 22:33

Wah, ça fait longtemps que je suis pas passé sur ton blog, et je dois t'avouer que ça me fait plaisir de te relire !

Martin-Lothar 28/01/2009 19:59


Zetron : Je suis heureux aussi de te relire et de voir que tes liens sont dignes d'un amoureux pommé !!!!


Alouette 27/01/2009 22:25

zut, ce clavier est quand même moins bien que celui de l'iBook, et j'ai mal écrit mon pseudo sur le comm' précédent

j'en profite pour rajouter que les ceusses qui prétendent détester et mépriser les mac, eh ben en vrai ce sont des jaloux

en tous cas, j'ai plein de copines qui ont un mac (parce que les filles, elles ne sont pas assez bêtes pour jouer à "ça va péter !" toute la journée, elles ;-)
alors elles n'ont pas bzoin d'un PC qui marche mal plein de gros jeux qui tuent ;-)

Martin-Lothar 28/01/2009 19:57


Alouette : Bienvenue, gentille alouette. Tu as raison, il ne faut pas se laisser faire. De la qualité bon dieu, de la qualité !


Aouette 27/01/2009 22:22

mâ aussi, j'ai un mac (un iBook il y a 4 ans puis un MacBook depuis qqs semaines), et j'en suis super contente !
pendant que mes gosses reformatent leurs PC bourrés de virus, que mes potes portent leurs PC en réparation ou me demandent les derniers échanges de mails parce que leur maudit PC a planté et tout perdu, moi je ris !! avec mon mac, zéro souci !

Alf 27/01/2009 21:58

Bof, j'en ai connu certains en plastique qui craquaient en chauffant ! Aussi en forme que Jobs !

Martin-Lothar 28/01/2009 19:54


Alf : Qu'est-ce que tu peut être bégueule toi quand tu t'y mets. C'est bien les chats ça , tiens !


Alf 27/01/2009 20:49

En taule les macs !

Martin-Lothar 27/01/2009 21:48


Alf : Plutôt "en tôle" extra fine et creusé dedans en plus.


Mlle Moi 27/01/2009 20:47

OK, une question.

Pourquoi "Pour les nulles " ??
Le mâle de l'espèce est-il considéré par principe comme n'existant pas? Ou alors c'est que, à l'opposé, tu le trouves tellement irrécupérable que ça vaut même pas la peine de faire des commentaires explicatifs pour lui? :p

Martin-Lothar 27/01/2009 21:47


Mlle Moi : Pas fait exprês, ni freudien, je le jure. Ça doit être un mauvais coup de Monsieur Word avec ses remplacements automatiques à la gomme. Cela étant, à chaque fois que je fais une note sur
l'informatique, c'est toujours "une lectrice adorée" qui me fait remarquer qu'elle n'y comprend rien (ET toc !)