Chronique du dépassement global

Publié le 25 Septembre 2008

De tous les plaisirs, quand il n'en reste plus, il reste toujours celui de se lever de table après un repas ennuyeux. (Paul Claudel)

J’ai appris ce jour, que mardi dernier (23 septembre) nous avions déjà bouffé la production agricole terrestre de l’année 2008…
Quand j’écris « nous » il faut comprendre les quelques 6 milliards de bouches surmontant le même nombre de paires de fesses plus ou moins belles, blanches et propres qui se dandinent en dînant sur notre antique boule bleue.

C’est Global Footprint Network, une ONG canadienne qui aurait fait un tel calcul dont je n’ai pas vérifié tous les détails (et pour tout vous dire, je ne le ferai pas)
Bref, à partir d’hier 24 septembre, nous commençons à taper dans les réserves (sous toutes leurs formes et conditionnement et quelle que soit la DLC)
Bon, il ne faut pas s’affoler non plus hein !
D’abord, il y a suffisamment de stocks pour trois mois et puis, il y a des solutions pour l’avenir afin d’éviter que ce « dépassement » n’arrive pas trop tôt dans l’année.

Les solutions sont multiples et elles vont de la plus simple à la pire en passant par la plus désagréable et la plus radicale car en cette matière, il n’y en a pas de meilleure ; il faut se le dire.
On bouffera moins, c’est évident, mais il faut absolument tout faire pour que l’on mange mieux, c’est tout aussi sûr.

Qui mangera peu, mais mieux dans ces conditions ?
Ça je ne saurais vous le dire : Je suis sans doute un philosophe, pas un militaire, ni un agronome ou un politique qui, quoi qu’il en soit parviendront toujours à nous faire avaler des couleuvres.
Remarquez, il paraît que le serpent bien cuisiné (aux pommes notamment) est délicieux, voire paradisiaque !
De toute façon, nous aurons toujours nos ongles à ronger (les nettoyer avant quand même) et puis s’il le faut, nous redeviendrons de bons vieux cannibales des familles comme nos ancêtres le furent parfois il y a des milliers d’années, certes, sans aucun souci de la gastronomie ni de la bienséance.
La faim justifie les moyens et le mauvais goût ou la vulgarité, hélas !

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Angoisses

Repost 0
Commenter cet article

cigalette 26/09/2008 18:48

Bonsoir
*******
Ils sont sur le point de résoudre le problème :
1 - laissons mourir presque un milliard de pauvres dans le monde
2 - diminuons les capacités pour se faire soigner des habitants des zones développées en proie au chômage...cela abaissera l'espérance de vie (comme en russie etc..)
--------------------------------
Bon appétit !

Martin-Lothar 01/10/2008 21:01


Cigalette : Pas "ils", mais "nous" Tout l'intérêt du grand jeu de la vie, c'est bien de se sentir impliqué, voire concerné ! Sinon, ce n'est plus drôle en fait.


anton Skomager 26/09/2008 11:53

Ouf, j'ai trois boites de cassoulet, et une boite de trippes. Va falloir que ça dure jusqu'à noël !!!

Martin-Lothar 01/10/2008 20:53


Anton : Ce n'est pas des tripes, c'est du tripoux d'Auvergne : Or donc, pas d'inquiètude !


la Mère Castor 26/09/2008 09:51

Manger le chien de ma voisine qui aboie un peu trop souvent. Puis manger la voisine, à moins qu'elle ne ramène un autre chien.

Martin-Lothar 01/10/2008 20:52


Mère Castor : Vérifie avant de tuer le chien que ce n'est pas la voisine elle-même qui aboie hein !


Prax 26/09/2008 09:31

Faire carême au mois de septembre, c'est une idée pas catholique.

Martin-Lothar 01/10/2008 20:51


Prax : Mais non, un simple jeun de quelques jours, c'est pour mieux s'empiffrer à Noël mon enfant !


werewolf 26/09/2008 08:22

Tant qu'il nous reste des grenouilles et des escargots....

Martin-Lothar 01/10/2008 20:49


Werewolf : Ah oui, j'aime les unes comme les autres (quand leur sauce est réussie surtout !)


Berthoise 25/09/2008 22:18

J'ai goûté l'anguille et j'ai été un peu déçue. Pour les pommes, j'en ai aussi plein mon verger et pas besoin de serpent pour les croquer.

Martin-Lothar 01/10/2008 20:48


Berthoise : En lisant ça mon serpent préféré est tombé dans les pommes ! C'est malin hein !


Saturnin Abadie 25/09/2008 22:14

miam-miam.

Martin-Lothar 01/10/2008 20:47


Saturnin : On pourra même choisir son pinard !


Alf 25/09/2008 21:11

Apporte le serpent, des pommes on en a plein le verger !

Martin-Lothar 01/10/2008 20:46


Alf : Je vous envoie le serpent, il viendra à pieds...