ICul du plus jeune Septembre

Publié le 5 Septembre 2008


L’arbre nous avise d'un festin d’or et d’ambre

Où la feuille se vide et se cambre,
En Septembre.

Illustration : Nicolas de Largillière (1656-1746) Paysage d’Automne, huile sur toile, Musée du Louvre, Paris.

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Quantiques du loup

Repost 0
Commenter cet article

Richard 05/09/2008 23:16

Oh la la, la question 324 ! Et la citation de Claudel, au fronton ! Et ça, là, par là, un peu partout. Merci M'sieur Lothar - que jamais.

Martin-Lothar 11/09/2008 20:35


Rcichard : Y'a pas de quoi.


Berthoise 05/09/2008 21:17

Eh, c'est encore l'été !
Si, il faut y croire.

Martin-Lothar 11/09/2008 20:34


Berthoise : J'y crois jusqu'à ce que l'eau tonne.