Lagan 74

Publié le 31 Juillet 2008

On dirait que ces jours de canicule où Paris n’est plus qu’un crématorium enfumé, y attirent tous les pignoufs du monde, de tout sexe, âge et de toute banlieue qui tournent en rond pendant des heures pour montrer leur Grand Moi assis au frais et au téléphone dans leur belle et puissante automobile dont la clim, le klaxon comme la sono sont bloqués à fond la caisse.
C’est sans doute pour signifier qu’ils se foutent de l’argent à le gaspiller ainsi en énergie à jamais chère ou alors, qu’ils sont riches à crédit et en stéréo et donc fréquentables sinon baisables ?
Cette société déjà puante, bruyante et polluante, (dans tous les sens des termes), percluse d’allocations, de loisirs, de niaiseries, de permissions et d’autres fausses libertés gâteuses et obèses devient de jour en jour de plus en plus sinistre, creuse et inutile.
Méchants, impitoyables et mortels en seront les rebelles comme les créanciers.
Je vous aurai prévenus hein !

Fin de loup

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Lagans

Repost 0
Commenter cet article

la Mère Castor 02/08/2008 12:24

sinistre, creux et inutile, tu dis ça si bien.

Martin-Lothar 07/08/2008 14:07


Mère Castor : Hélas, amer constat...


Saturnin Abadie 01/08/2008 18:40

J'ai les mêmes ici mais en plus pauvres. Heureusement la sixième extinction de masse est en cours... La connerie accentue la misanthropie et le besoin de se tenir à l'écart. Je ne suis pas un artiste engagé mais un artiste dégagé. Qu'ils crèvent !!!

Martin-Lothar 07/08/2008 14:06


Saturnin : Même la philantropie n'y peut plus rien...


Prax 01/08/2008 09:14

Viens à Bayonne en ce moment, un million de personnes à pied !

Martin-Lothar 07/08/2008 14:05


Prax : Il faudra un jour que j'aille voir ce pays basque, c'est évident.