Les runes du loup-garou - Fragment n° 23 et 24

Publié le 5 Juillet 2005

J'ai trouvé ça au fond de ma tanière parmi les feuilles et les ossements :

J'appelle un beau livre celui qui me donne du langage une idée plus noble et plus profonde. Ainsi la vue d'un beau corps ennoblit notre idée de la vie.
(Paul Valéry, Cahiers)

La littérature empoisonne la vie, ces boniments entravent le fonctionnement des poumons et le libre jeu du règne animal. Cela pue la fabrique et la contrefaçon.
(Joseph Delteil, Choléra)

Fin de loup

 

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Runes

Repost 0
Commenter cet article