Le nuoc-mâm : La potion magique des vrais loups

Publié le 29 Mai 2005

Tout le monde a sa potion magique, son remède de bonne-femme.
Le truc qui vous remet d'aplomb pour six mois.
Qui sauve de la déprime.
Les loups-garous d'Europe ont la leur : le nuoc-mâm.

Le NM - comme on l'appellera désormais - je tape avec quatre doigts et je n'ai pas le temps de faire des copier-coller ça me perturbe - vient d'Asie.
Comme tout le monde d'ailleurs.
Bon d'accord il y a l'Afrique mais on en reparlera parce que le NM ne vient pas d'Afrique même s'il en existe des dérivés.
Les romains connaissaient le Garum mais c'était pas tout à fait pareil.

J'ai trouvé ça sur le premier site venu quand on cause à google et qu'on lui demande d'aller chercher du NM à la cave :

"Le nuoc-mâm est une saumure de poissons obtenue par une fermentation dans des cuves de couches d’anchois et de sel ; au bout de trois mois, un liquide brunâtre coule des barriques par une rigole préalablement taillée, on le récupère puis on le reverse en permanence sur la saumure pendant trois autres mois afin de concentrer les saveurs. Au bout de cette période, le nuoc-mâm est mis en bouteille et utilisé à table comme assaisonnement ; il remplace le sel et constitue un riche apport en oligo-éléments"

Bon d'accord à priori ça peut faire gerber.
Parce que je ne vous raconte pas l'odeur des barriques et des alentours dans un rayon de vingt kilomètres : Le poisson pourri.
Bon mais on est tous sortis de la mer à un moment donné et quelque part on est tous des poissons refoulés.
C'est vrai qu'il y a beaucoup de pourris qui sont sortis de la mer et qui se promènent sur les trottoirs parisiens mais en majorité, on est tous des poissons propres qui sentent le poisson certes, mais il faut bien sentir quelque chose.

Sauf moi qui suis Verseau et loup-garou et qui sent le renard...

Et puis allez renifler un zizi quelconque et vous comprendrez vraiment d'où vous venez même si c'est de la DASS dans un premier temps.

Bref, en fait, le NM n'est absolument pas pourri : C'est la substantifique moelle du poisson commun - piscus simplex - et comme je viens de le dire de chacun de nous quelques part.
C'est donc un sorte de sperme universel.
N'importe quoi.

Je continue..Et comme dit le monsieur de Google, c'est plein de vitamines, de protéines et d'ostrogoth-aliments.
Bref c'est tout ce qu'il faut pour les loups, les requins, les sirènes et les poissons rouges, noirs, jaunes, blancs, arabes, juifs etc.

Et ça ne fait pas grossir, juré.
Non promis.

Bon une fois que vous aurez votre litre de NM, c'est pas fini, il faut le préparer.
C'est trop facile sinon.

Attention, on vous vend n'importe quoi quand vous demandez du NM au Chinois, à l'Arabe ou à l'italien du coin !
Carrefour je ne sais pas.

Vérifiez qu'il y a bien écrit "nuoc-mâm" ou "saumure de poissons" quelque part sur la bouteille.
Sinon c'est de l'eau de zizi du genre "sauce de poisson" "Fish sauce" etc. pas même bonne à nettoyer les chiottes.
La marque de NM la plus réputée est "Phu Quoc" mais on en trouve pas partout. Loin de là. Si au Viêt-nam ou dans le treizième et chez Hédiard.
Certaines boutiques raffinées proposent même des NM de différents degrés d'âge (comme le scotch) mais bon...

Voilà ma recette :
Question proportions c'est selon l'expérience...
Dans un bol mettez une bonne dose de NM
Le bol peut-être français, chinois, vert, rouge ou avec une image d'ourson cela n'a aucune importance.
Mettre une giclée de sauce de soja.
Une pincée de sucre en poudre - les gourmets pervers mettront du sucre de canne pour un vrai festival.
Une giclée de jus de citron
de la ciboulette coupée à pleines brassées
de l'ail haché - une bonne gousse.
du persil - Pourquoi pas ?
Un soupçon de thym mais c'est pas obligatoire
Un même soupçon de sauge ou de laurier - mais même principe.
Plonger une rondelle de carotte
et jeter quelques zestes du citron.
Du poivre de chez poivre
Du piment - un truc au napalm si vous en avez...
Surtout pas de sel : il y en a déjà naturellement plus que de raison.

Voilà le tour est joué

Laisser mariner tout cela une bonne heure au moins.

Maintenant on peut y aller.

Vous mettez un peu de cette soupe dans une petite coupelle - comme au resto chinois.
Et vous mettez la coupelle près de votre assiette que vous vous serez démerdés à remplir de tout ce qu'il faut : Nems, pâtés impérieux, tous les trucs à la vapeurs, pinces de crabe, boulettes de boeuf, blancs de poulets, poisson carré de chez Picard ou Vivagel ou dernièrement péché dans la Seine, carottes et autres crudités...
Etc.
Mais surtout !

 

Du riz !

Celui que vous voulez.

Mais du riz !


Ou à la rigueur du vermicelle chinois (avec des champignons noirs)
Voilà.

Pour tout vous dire, un bol de riz et un peu de soupe de NM et c'est souvent mon repas de la journée.
J'ajoute un peu beurre quand même.

Maintenant pour les mâles de chez Mec, il faut dire que le NM préparé comme ça c'est un peu un générique du VIAGRA.
Je dirai même que le Viag à côté c'est de l'eau bénite.
C'est le priapisme assuré pendant une semaine au moins
Le caleçon il en est déformé et le soir quand on le pose, il ressemble un peu au chapiteau du cirque Pinder.
C'est la faute au NM et ses Ostrogoth-éléments, au piment et à l'ail.
Mais au NM surtout.
Attention à votre petit coeur quand même - ça c'est comme le viag et c'est plus salé.
Et le Zizi-Panpan obligé derrière ça peut fatiguer certains.

Si vous aimez les carottes, vous en prenez une grosse comme on les aime, vous la lavez - c'est comme tout - vous l'épluchez et vous la mangez en la trempant dans le bol de soupe de NM.
On la croque la carotte
On ne la suce pas bande de dégoûtants.

Enfin une telle recette vous assurera sans aucun doute la sympathie de la police chinoise quand les chinois auront envahi l'Europe.
Il faut soigner sa collaboration.
Pour les résistants de la première ou de la dernière heure, il faudra emporter une barrique de NM avec soi dans le fin fond de la forêt de Marly : ça vous fera du ravitaillement pendant dix ans - un cuiller à café tous les matins jusqu'à la fin de la guerre.
Pas besoin d'autre chose.

Bon appétit

Fin de loup.

Rédigé par Martin-Lothar

Publié dans #Divers et d'autres saisons

Repost 0
Commenter cet article